Bienvenue à …………..

Réunion mensuelle du 23 février 2018

Classé dans : Les Rendez-vous Mensuels — 14 juin, 2018 @ 8:03

******

C’est dans une salle décorée sur le thème du jours que 90 de nos adhérents ce sont retrouvés à la Maison des Associations de GUJAN-MESTRAS pour écouter Florence CHAMBOLLE nous présenter son activité :

22  21

07 08 11 12

14 20

JP présente Florence CHAMBOLLE aux adhérents

04

Florence Chambolle, vis au Teich depuis 20 ans et a découvert la Leyre en radeau dans les années 70 grâce au scoutisme.

Elle a toujours aimé accueillir les gens et leur parler de la région, les inviter à découvrir les coins secrets et les spots hors des chemins battus. 

C’est après avoir travaillé à la Maison de la Nature du Bassin d’Arcachon au Teich et pour d’autres prestataires loueurs de canoës kayaks, qu’elle s’est aperçue que la demande pour ce genre de prestations existait mais que personne ne proposait réellement cette formule.

Pour ce faire elle à crée FL’EAU Aventure et Glisse qui propose des séjours en canoës traditionnels canadiens sur la Leyre pour apprécier la Nature dans le plus grand respect avec une durée modulable et un programme personnalisable.

En route pour la découverte et je laisse maintenant la parole à Florence

FC-2

FC-1 FC-19

FL’eau est une entreprise individuelle qui a vu le jour en avril 2017, grâce au soutien de ma famille, de mes amis, de toutes les personnes qui ont contribué à la campagne de financement participatif menée en mai/juin 2017 et aux conseils précieux de Tiphaine de la CCI de Bordeaux.  

FL’eau vous propose des séjours itinérants comprenant la logistique : transfert des personnes et du matériel, fourniture de l’équipement le plus complet possible, gestion et fournitures des hébergements, suggestions de sites à (re)découvrir. 

En vélo ou en canoë traditionnel canadien, vous partirez pour 2 jours (minimum) ou pour une semaine (maximum), en autonomie totale ou avec une assistance selon vos besoins.

A vélo :

Partez pour un tour du Bassin d’Arcachon en 3 jours, avec hébergement en cabane, dîners et petits déjeuners compris, transport des bagages et cartes fournies. Vous pourrez selon votre envie embarquer en canoë pour traverser le delta de l’Eyre, ce qui vous permettra de découvrir la richesse du paysage de la rivière qui, il y a quelques années, a façonné le Bassin, jadis delta de la rivière. Vous finirez par une traversée du Bassin en bateau.

En canoë-camping ou « canot-camping », comme on le dit au Québec :

De 2 à 7 jours, partez explorer la Leyre landaise et /ou girondine, avec du matériel de grande qualité, authentique et complet : canoë traditionnel canadien, pagaies en bois, gilet de randonnée, mais aussi, tente, matelas, réchaud, « popote ». Vos effets personnels, sacs de couchage et la nourriture que vous aurez apportés seront à l’abri dans les sacs et bidons étanches fournis par FL’eau. De nombreuse astuces rendront votre séjour agréable et ludique, que votre soyez en famille, en couple ou entre amis. 

Mais FL’eau ne se veut pas un simple loueur de matériel.

Je m’efforcerai d’organiser votre escapade selon vos désirs et votre rythme.

Tout (ou presque) est possible, il suffit d’en parler.

Pas envie de dormir sous la tente, d’autres possibilités peuvent être envisagées.

Pas envie de se prendre la tête pour les repas, des solutions peuvent être proposées : petits restaurants, repas lyophilisés, idées menus, approvisionnement,… 

FL’eau vous fournira :

  • Un canoë adapté au nombre de personnes
  • Des pagaies en bois adaptées à votre taille
  • Un gilet de randonnée par personne, muni de nombreuses poches pour avoir à portée de main ce que vous voulez: crème solaire, anti-moustique, appareil photo étanche ou protégé..
  • Un sac étanche avec le matériel de camping :
  • Une tente 2 ou 3 places selon votre nombre
  • Le nombre de matelas de camping selon le nombre de personnes
  • Un réchaud et une recharge de gaz
  • Une bâche ou « tarp » qui pourra vous servir pour manger, vous abriter en cas de pluie ou de trop de soleil lors du bivouac, protéger vos sacs la nuit, mettre sous la tente.
  • Un bidon alimentaire étanche + sacs poubelle PNR (1/jour) avec :

Une « popote » pour le nombre de personnes embarquées

  • Les couverts correspondants + 1 opinel pour cuisiner et une cuillère en bois
  • Une boîte avec l’éponge et le produit vaisselle H2O + un torchon H2O qui essuie même mouillé !
  • Un sac étanche pour toutes vos affaires personnelles
  • Un petit sac étanche translucide où vous trouverez :
  • Quelques fiches de documentation et d’information telle que celle-ci,  les cartes du parcours de votre découverte au 25 000°, des infos sur les habitants de la rivière et le décor…
  • Un kit de jeux et idées pour occuper les enfants si vous le souhaitez
  • De quoi attacher votre canoë si besoin et la nuit (antivol + clé)

Une pharmacie comprenant :

  •  2 bandes extensibles 3m x 7cm
     2 compresses imprégnées désinfectantes
     2 compresses stériles 5 x 5
     10 pansements adhésifs 19 x 72
     1 couverture de survie
     1 écharpe triangulaire
     1 paire de ciseaux 8 cm
     1 paire de gants vinyle d’examen
     1 pince à écharde
     1 rouleau de sparadrap tissu 5m
  •  un aspi-venin, du stéristrip, un thermomètre frontal, quelques morceaux de sucre, de l’arnica 9 CH
  • Un poncho si besoin 

Pour un séjour bien préparé, voici une liste de ce que vous devriez prévoir :

  • Un sac de couchage de bivouac adapté à la saison, pas trop encombrant
  • Un sac à viande peut vous aider à avoir plus chaud, ou moins chaud, selon la saison…
  • Une lampe frontale idéalement ou une lampe de poche

Vos habits pour le temps de votre séjour : 

  • Sous-vêtements chauds        (le coton mouillé est froid)
  • Maillots de bain, crème solaire, lunettes de soleil + cordon
  • Chaussures pour aller dans l’eau OBLIGATOIRES (une vieille paire de tennis fera l’affaire)
  • Affaires de toilette + serviette sans oublier papier toilette
  • 1 tenue de rechange pour le(s) soir(s) (peut-être pour un bon petit resto…), y compris des chaussures
  • Un bonnet selon la saison (peut toujours servir la nuit pour les plus frileux pour compléter la tenue nocturne)

Pensez à prévoir vos propres médicaments et un antidouleur de votre choix (paracétamol….), un anti-moustique et une crème apaisante si vous êtes sensibles à la chère nourriture des chauves-souris… 

Pour naviguer privilégier des vêtements ne craignant rien et pouvant sécher rapidement, les sous-vêtements de ski, si vous en avez, peuvent très bien faire l’affaire selon la saison.

Un pantalon de k-way ou de ciré si le temps est menaçant ou si vous ne voulez pas trop vous mouiller.

Pour ceux qui le souhaitent pensez à prendre un appareil de photo, étanche de préférence ou protégé.

Et n’oubliez pas votre nourriture, je reste à dispo pour des idées !

Pensez à une PETITE glacière si vous voulez à tout prix du beurre… 

Une tenue de rechange pour votre arrivée, dans un sac à part, qui restera dans votre véhicule.

Un chèque de caution qui ne sera pas encaissé + le contrat signé. 

PARTENAIRES ET SOUTIEN DANS MON ENTREPRISE 

Parce qu’à plusieurs on est toujours plus fort et qu’on va plus loin, je voudrais souligner le soutien dont j’ai bénéficié depuis le début de mon aventure pour certains, et remercier tout particulièrement ma famille et mes amis sans qui FL’eau n’aurait pas vu le jour !

D’autres m’ont accueillie en tant que partenaire ou en tant que membre, et pour tout ce qui est fait à travers ces différents organismes, je tire mon chapeau.

Tous ont le souci de fédérer des valeurs, des idées et surtout une région !

  • le SIBA et la marque territoriale B’A – Bassin d’Arcachon, dont FL’eau et la Cabane Bleue du Teich sont partenaires
  • le Parc Naturel Régional des Landes de Gascogne au sein duquel j’œuvre et ses différents acteurs si précieux
  • l’Office de tourisme du Teich
  • le REFOL – Réseau Ecotourisme Forêt Océane Landes de Gascogne, association dont FL’eau est membre depuis cette année, qui se veut écoresponsable, dont tous les membres ont le même souhait : préserver notre environnement.

 ENVIRONNEMENT 

Que ce soit en vélo autour du Bassin d’Arcachon ou en canoë sur la Leyre, Dama Nature nous offre un environnement d’exception.

Le Bassin d’Arcachon, petite mer intérieure, fourmille d’activités et de découvertes à réaliser, que ce soit l’action des forces de la Nature ou par l’intervention de l’Homme.

La Leyre, classée « rivière sauvage » sur sa majeure partie landaise, offre un calme une faune et une flore variées, un paysage changeant en fonction des saisons et selon le niveau d’eau.  

 Quelques images de l’activité FL’Eau

FC-3

FC-7 FC-8

FC-13 FC-13-1

FC-14 FC-15

FC-18 FC-20

FC-21 FC-22

 

Pour Florence, le mois de mai dernier a été très intense avec le concours du challenge DEBA auquel j’ai participé et pour lequel elle a eu 2 oraux à passer :

  • le premier pour être sélectionnée parmi les5 finalistes,
  • le deuxième pour obtenir le prix « Coup de coeur » du jury !

FC-30

 

La longue préparation et de stress pour atteindre ce résultat ont renforcé son envie de développer mon entreprise et encouragé à poursuivre dans cette voie.

Merci à Florence pour son exposé brillant et bon vent pour l’avenir.

*************

Puis nous avons donné quelques infos sur l’activité de GMA

    Jeudi 31 Mai 2018 : PALMERAIE DE MIOS (visite sur place + repas Maison Assoc)

    Samedi 30 JUIN : sortie préparée par Edith sur un thème proposé par Christiane et Daniel DUMEZ sortie extérieure,  musée du Lillet et restaurant le Chaudron d’Anna

  28 Septembre 2018 : Florence DUBUS nous présentera son entreprise Saravane

  28 Octobre 2018 : Assemblée Générale Annuelle

    30 NOVEMBRE – OCEANIC THERAPY avec Anne Sophie RAGON et Mathieu DOAT 

    14 ou 21 DECEMBRE…….. ?????? ou soirée dansante déguisée

    JANVIER 2019 – DIANE CREATIONS

    FEVRIER 2019 Véronique COHU, journaliste et écrivain que nous racontera son histoire

 

……. avant de souhaiter les anniversaires des natifs d’avril et déguster un succulent buffet.

 

 *************

 

Réunion menseulle du 30 mars 2018

Classé dans : Les Activités de l'Association — 4 avril, 2018 @ 8:38

 *******

Vendredi 30 mars 2018, 9h30, toute l’équipe restauration est en action pour préparer le buffet et décorer la salle …..

043

**************

la préparation du Buffet

DSCN2571 DSCN2570

DSCN2569 DSCN2567

DSCN2563 DSCN2565

La décoration de la salle

DSCN2574 DSCN2559

DSCN2558 DSCN2557

DSCN2556 010 09 08

07 02

01 04

011 012

013 014

016 035

036 037

038 039

043 017

DSCN2572 DSCN2559

L’arrivée et l’installation des 90 adhérents présents à cette réunion

 017 018

019 020

021 022

024 025

026

027 032

034 031

Tout est prêt nous pouvons accueillir Zam’Zen et

Frédérique CAIGNARD

Frédérique-1

Présentation des ZAM’ZEN :

Zâm’Zen est une association créée le 12 janvier 2017 par Frédérique CAIGNARD dont l’objectif est de fédérer en son sein tous les acteurs du Bien-être, de la santé et de la nutrition du bassin d’Arcachon. Pour ce faire, Zâm’Zen propose la création d’un Pôle Bien-Étre sur Gujan-Mestras permettant à tous les professionnels de ce secteur, isolés ou pas, de sortir de leur solitude ou de leur silence, de partager leurs expériences et de trouver, grâce à l’association :

  • · un lieu de partage
  • · des ressources humaines
  • · des aides pour le bon fonctionnement de leur entreprise, une meilleur communication et le développement de leurs activités grâce à un site internet, un magazine gratuit, un Festival, des Afterwork…etc

En route les Zâm’Zen et je laisse maintenant la parole à Frédérique ……

**************

052

Image2

 

Atteinte par un cancer du sein stade 2 il y a deux ans je suis aujourd’hui en rémission.

 

Après l’opération, j’ai choisi de ne pas me soigner par chimiothérapie, rayons ni hormonothérapie et d’utiliser des méthodes naturelles.

L’histoire commence par une petite boule au sein puis une biopsie et ces mots qui cognent au téléphone qui cognent dans mon cœur et tout mon être

 

 

Même si je m’y attendais, on se prend tout en pleine figure.

 

Aujourd’hui je suis Gujanaise mais j’ai passé ma petite enfance et mon adolescence sur Arcachon, avant de partir découvrir le monde et de m’installer une quinzaine d’années en Espagne.

 

De retour sur le Sud Bassin, j’ai continué d’accumuler des connaissances en matière de bien être, de pierres, de reiki, de méditation et toutes formes de soins bien faisant pour l’esprit et le corps.

 

C’est pour aller plus loin dans ma démarche, que j’ai créé, le 12 janvier 2017, une association, « LES ZAM’ZEN », qui réunit des thérapeutes du bien être du réflexologue aux soins énergétiques, dont l’objectif est de fédérer en son sein tous les acteurs du Bien-être, de la santé et de la nutrition du bassin d’Arcachon.

ZAMZEN176

ZAMZEN177

 

Le jour où j’ai su que j’étais atteinte d un cancer, j’ai réfléchi, envahie par la peur, afin de comprendre pourquoi comment, les raisons de ce cancer, la, ici et pas ailleurs.

 

Dès cet instant, j ai fait des recherches et j’ai utilisé mon corps comme un laboratoire avec des aliments et des produits naturels, je me suis nourrie et j’ai apporté à mon organisme tout ce que j’avais lu et appris.

 

L’intervention pour enlever la tumeur sera la seule que je vais accepter car j’ai refusé de me soigner par chimiothérapie / rayons et hormonothérapie.

 

Je sais que c’est un sujet délicat mais je veux bien faire comprendre que je ne suis pas en guerre contre la médecine, loin de là, car on en a aussi besoin

 

Pendant cette période j’ai écris un protocole, « comment j’ai organisé ma vie  autant physique, que mentale ou spirituelle autour de ma pathologie»

 

Aujourd’hui je suis en rémission et ce que je souhaite, au travers de conférence ou de rencontres comme ce soir, c’est partager mon expérience et mon vécu

 

Mais si les gens nous regardent avec toute leur douleur, on a déjà la notre à gérer, ce n’est pas facile de recevoir la leur.

 

Mais lorsque l’on est malade, la communication n’est pas facile et je sais que parmi vous, des personnes vont se reconnaître.

En démocratisant on enlève une partie des peurs, car les peurs c’est le fléau de l’humanité.

Se battre, c’est la guerre c’est anti productif.

On doit d’abord accepter en enlevant toute culpabilité, l’idée est de ne pas en rajouter. 

Je ne pars pas en guerre contre la médecine je veux créer des passerelles

Ce cancer m’a appris beaucoup en deux ans, c’est pour cette raison qu’il est aussi mon maître.

J’ai assez parlé de moi, je vais maintenant vous présenter  les Zâm’Zen qui propose la création d’un Pôle Bien-Étre sur Gujan-Mestras permettant à tous les professionnels de ce secteur, isolés ou pas, de sortir de leur solitude ou de leur silence, de partager leurs expériences et de trouver, grâce à l’association :

 

  • · un lieu de partage
  • · des ressources humaines
  • · des aides pour le bon fonctionnement de leur entreprise, une meilleur communication et le développement de leurs activités grâce à un site internet, , un Festival, des Afterwork..un magazine gratuit

Image5

  • .etc

Images activités Zam’Zen

Image6

Image7 Image8

Image9 Image10

Image11

Image12

Image15 Image13

Image14 Image16

Image17

Image18

Image19

Image3

Image4

Image20

Je donne aussi des Cours de Cuisine « Cuisine & vous »

frédérique-2

Ou comment cuisiner en se faisant du bien au corps, au mental, à l’émotionnel… Nos pratiques alimentaires ont changé. Le travail, le manque de temps, le stress, la surconsommation, la publicité, l’éducation des palais, l’introduction des produits nocifs, tout cela fait que nous avons de plus en plus de difficultés à séparer le vrai du faux, le possible de l’impossible, le bon du mauvais. Je vous propose de revenir à la simplicité, au bon sens. De retrouver les bases d’une alimentation saine et équilibrée et donc, par voie de conséquence, d’évoluer vers une meilleure santé pour vous et vos proches. Bienvenus dans l’Univers de la cuisine simple.

Frédérique Caignard : 06.46.84.93.52

044 045

046 047

049 050

054

*********************

 Frédérique CAIGNARD a pour chéri, Frédérick HOLMEIR,  Coach en Expression de Soi

Frédérique-4

 

F H

065

Souvent fantasque, on peut même dire théâtral, Frédérick Holmeir s’est fait connaître sur le Sud-Bassin au travers de ses ateliers de théâtre et dernièrement avec ses ateliers d’expression de soi. Jeune homme attiré par le piano il a d’abord appris tout seul, fait ses gammes des heures sur le piano du grand frère, puis l’envie est devenue dévorante et il a appris le solfège pendant 4 ans à Paris. « J’écoutais beaucoup de musique classique, surtout Glenn Gould ». De 20 à 30 ans, il s’est nourri de théâtre, de musique sans jamais cesser d’écrire pour le théâtre. Dans ses cartons et aujourd’hui sur ses partitions, des textes d’amour beaucoup, « mais pas que », des choses de la vie, des instantanés, des tranches de vies, des inspirations puisées dans les rencontres, les scènes de vie, les maux des autres… Bien plus souvent sur les planches pour le théâtre, il monte sur la petite scène du casino, pour un concert en toute intimité. Un moment de musique inclassable tant le jazz, le groove, le folk, le funk, sont sur ses notes. Des textes en majeure partie écrits en français même si certains empruntent à la langue anglophone sa mélodie. Si d’autres concerts avaient invité les bandes sons, aujourd’hui seul le piano fera corps avec le musicien. Une soirée qui mêle les genres, certainement atypique autant que l’est le musicien/comédien. Un rendez-vous en toute intimité pour une soirée riche d’univers musicaux.

f H-1 

Je vous propose au sein de tous les cours que j’ai mis en place la possibilité de vous exprimer ! C’est la base ! De vous sentir bien, de prendre confiance en vous, de vous découvrir par le jeu, de vivre même une véritable renaissance. Voilà 30 ans que j’enseigne, que je joue la comédie, que je mets en scène, que je chante, que je compose. La scène est mon oxygène. J’ai réussi à trouver une approche pédagogique unique, une façon de savoir écouter les autres avec bienveillance et justesse. L’enseignement dans le domaine de l’expression demande une lente maturation, une disponibilité délicate et une exigence ténue. Cours de Théâtre, cours de chant et comédie musicale (car la musique est là, en moi, depuis toujours), séances de coaching en expression de soi (des petits groupes de 5), cours de cinéma (car j’ai réalisé de nombreux court-métrages), toutes ses disciplines ont un seul et unique facteur en commun : l’envie de faire jaillir de soi tout ce qu’on porte. Certains préféreront la scène pour les rôles, d’autres la voix et la musique, d’autres quelque chose de plus intime par les séances de coaching, d’autres les 3 en même temps, mais tout se rejoint vers un vers but : SE VIVRE ! S’ENVOLER ! ÊTRE BIEN ! BIEN-ÊTRE.

Prochaine Conférence sur l’Expression le 6 avril 2018 à la Maison des Associations (grande salle de conférence) à 20h.

ENTRÉE GRATUITE

En 2019,  FRÉDÉRICK HOLMEIR viendra animer une de nos soirées mensuelles.  

***********************

 Article de Jacky Donzeaud paru dans le journal Sud-Ouest du 30 mai 2017 L’association les Zâm’Zen, créée par Frédérique Caignard en janvier dernier, a son siège à la maison des associations de GUJAN-MESTRAS.

ZAMZEN178

Elle se donne pour objectif de regrouper tous les acteurs du bien être du Sud Bassin » dans un premier temps, voire de s’élargir ensuite. Sa responsable veut faire connaître les médecines alternatives et prouver qu’elles ont une véritable crédibilité ». L’association travaille en partenariat avec l’atelier de Frederick HOLMEIR Ce spécialiste de l’expression est professeur de théâtre, de comédie musicale et de chant. Notre objectif est de gagner en crédibilité, d’établir des passerelles avec la médecine traditionnelle occidentale », affirme Frédérique Caignard Les abonnés de l’association se réunissent une fois par mois à la Maison des associations pour leurs séances de travail. Conférences Pressée de mieux faire connaître son association, Frédérique Caignard démultiplie les actions. Après une conférence à la Maison des associations sur les médecines alternatives, le prochain rendez-vous est planifié le 1er juin avec une conférence gratuite de Frederick Holmeir sur l’expression (à 20 h à la Maison des associations). Le 22 juin, ce sera au tour de Frédérique Caignard de donner une conférence payante (5 euros, 20 h, Maison des arts). Puis, les 8 et 9 juillet, l’association organisera le premier festival La Planète des sens, toujours à la Maison des arts. Au programme, bien-être, nutrition, remise en forme, biodiversité (5 euros pour une journée, 8 euros pour les deux jours). Un magazine gratuit « Bon Sens Mag » va prochainement sortir des presses» Frédérique Caignard et Frederick Holmeir participent également à une émission de radio sur Radio dunes, diffusée du lundi au vendredi Toujours dans le domaine de la communication, ils ont créé une Web télé. « Bon sens TV », sur YouTube  « Nous y parlons de choses sérieuses, sans nous prendre la tête » lance Frédérick Holmeir.

Prochaine Conférence sur l’Expression le 6 avril 2018 à la Maison des Associations (grande salle de conférence) à 20h

ENTRÉE GRATUITE
En 2019,  FRÉDÉRICK HOLMEIR viendra animer une de nos soirées mensuelles.

**************

Après que Frédérique ai répondu aux nombreuses questions posées, nous l’avons remercié comme il se doit pour la qualité de son exposé par un tonnerre d’applaudissements, puis nous avons souhaité les anniversaires de mars …..

 067 066

073 069

 080 081

 Et donné quelques infos au sujet de notre participation au carnaval de GUJAN-MESTRAS avec notre déguisement GUJAN-MESTRAS ACADEMIE

DSCN2531

 Ou nous avons préparé et servi 1500 crêpes pour le goûter des enfants et présenté Florence CHAMBOLE de « Séjours Nature », présente à notre réunion, qui animera notre réunion du 27 avril. Puis nous avons dégusté un délicieux buffet.

**************

 

Carnaval 2018 GUJAN 2ème partie

Classé dans : Non classé — 31 mars, 2018 @ 1:48

Quelques photos prises par Patrice.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour visionner cet album.

Carnaval 2018 2ème partie
Album : Carnaval 2018 2ème partie
Quelques photos prises par Patrick R.
26 images
Voir l'album
 

 

*************

Carnaval de GUJAN-MESTRAS 2018

Classé dans : Les Activités de l'Association — 28 mars, 2018 @ 10:48

Quelques images de cette journée « Crêpes » pour le goûter des enfants. 1500 crêpes ont été préparées dans la matinée et servies l’après-midi.

Un grand merci à tous les présents à cette journée.

Un message de Nicole NUGEYRE, Elue Municipale en charge de l’organisation de cette manifestation, et quelques photos de cette journée : 

« Merci pour TOUT Merci pour votre Accueil chaleureux auprès des petits et des grands Merci pour votre dévouement à tous et toutes.  Préparation de la pâte, cuisson de centaines de crêpes avec toujours le sourire Merci pour le Final où les petits et les grands ont été servis par des professionnels vêtus d un costume haut de gamme et confectionné avec amour Sans vous le Carnaval ne pourrait avoir lieu MERCI ENCORE MERCI GMA

Amicalement Nicole Nugeyre « 

Album photos : cliquez sur le lien ci-dessous pour consulter l’album photos

Carnaval 2018
Album : Carnaval 2018
Réalisation et service des crêpes aux enfants pour le Carnaval de GUJAN 2018
46 images
Voir l'album
 

Pourquoi avoir choisi cette tenue, qui semble d’origine Anglo-Américaine,

pour être en accord avec le thème « l’Ecole » retenu pour cette manifestation :

Un peu d’histoire :

Beaucoup d’entre nous imaginent, à tort, que la cérémonie, les toges et les coiffes, qui sont lancées à la fin de la remise des diplômes universitaires, viennent tout droit des pays anglo-saxons.

L’historien Claude Lelièvre dit « Il n’y a pas d’influence américaine dans ces costumes », car coiffes rectangulaires et toges académiques remontent en fait au… XIIIe siècle, et aux premières universités européennes, parmi lesquelles une certaine Sorbonne.

D’abord portés par les étudiants et les professeurs dans des bâtiments qui n’étaient pas toujours chauffés, ces costumes se sont généralisés « tout au long de l’ancien régime du XIIIe au XVIIIe siècle ».

Les cérémonies de remise des diplômes ont suivi le mouvement.

Napoléon codifie le port des toges académiques dans un décret du 31 juillet 1809.

« N’ayant jamais été aboli, ce décret est en théorie toujours en usage aujourd’hui », précise l’historien.

Mais entre-temps, en FRANCE, Mai 1968 est passé par là, balayant temporairement une tradition jugée passéiste, « sur fond de critique de la distinction, des honneurs, de la théâtralisation, etc. ».

Mais la tradition, française à l’origine, est restée vivace à l’étranger.

Le récent retour en force, et en légitimité, des cérémonies de remise des diplômes est donc, selon Claude Lelièvre, plus à mettre sur le compte « d’une internationalisation ancienne des traditions, plutôt que d’une américanisation récente ».

****************

 

 

 

Réunion mensuelle de février 2018 « LES CAFES TCHANQUE »

Classé dans : Les Rendez-vous Mensuels — 25 mars, 2018 @ 10:15

******************

Pour cette seconde réunion de 2018, 80 adhérents se sont retrouvés à la Maison des Associations de GUJAN-MESTRAS, pour écouter Aurélie CALVEZ nous parler des « CAFES TCHANQUE », dans une salle décorée sur le thème du café … 

 

Cafés tchanqués137

44 43

42 41

40 33 28 16 8 7 27 15 14 13

12 11

9 6

4

************

30

Étymologie

Le mot arabe قهوة qahwah ou qawa, parfois prononcé « cahouah » ou « gawah », désigne déjà dans l’Arabie Heureuse la graine de café torréfiée et la boisson chaude préparée suivant divers procédés. Selon certains géographes, le mot serait associé à la province éthiopienne de KAFFA.

Selon d’autres avis, il pourrait être relié au mot kahoueh signifiant « ce qui donne de l’appétit » et aurait ainsi la même origine que le mot arabe pour « vin » ; le vin était connu dans le monde arabe antique et le même nom aurait été donné au café, boisson nouvelle, peut-être en raison d’une ressemblance, couleur ou amertume.

Les caféiers sont des arbustes à feuilles persistantes et opposées, qui apprécient généralement un certain ombrage (ce sont à l’origine plutôt des espèces de sous-bois). Ils produisent des fruits charnus, rouges, violets, ou jaunes, appelés cerises de café, à deux noyaux contenant chacun un grain de café.

22

60

62

 

Les Plantations

42 5

01-1

Les Fruits

4 3

43

Lorsqu’on dépulpe une cerise, on trouve le grain de café enfermé dans une coque semi-rigide transparente à l’aspect parcheminé correspondant à la paroi du noyau. Une fois dégagé, le grain de café vert est encore entouré d’une peau argentée adhérente correspondant au tégument de la graine que l’on peut moudre.

52 50

54 51

02

Le Séchage

01

8 12bmp

Coffea arabica, qui produit un café fin et aromatique, nécessite un climat plus frais que Coffea canephora (robusta), qui donne une boisson riche en caféine. La culture de l’arabica plus délicate et moins productive est donc plutôt réservée à des terres de montagne, alors que celle du robusta s’accommode de terrains de plaine et offre des rendements plus élevés.

Ce type de caféiers est autopollinisant, ce qui ne facilite pas la diversification génétique, contrairement au Coffea canephora (robusta) qui nécessite une pollinisation croisée. Autre particularité génétique, C. arabica est l’une des très rares plantes à être allotétraploïde, c’est-à-dire issue de l’hybridation de deux plantes diploïdes.

Bien qu’il soit techniquement possible de produire des variétés de café génétiquement modifiés, contenant un gène de toxicité aux insectes ou produisant un grain sans caféine, aucune n’est commercialisée actuellement.

La principale maladie du café est causée par le champignon Hemileia vastatrix, ou rouille du café, qui donne une coloration caractéristique aux feuilles et empêche laphotosynthèse de la plante.

En 1869, ce parasite détruisit complètement, en l’espace de dix ans, les plantations du SRI LANKA, autrefois prospères. Depuis, ce parasite est devenu : ubiquiste.

Il prolifère surtout sur les plants d’arabica. Le robusta semble y être assez résistant.

La Torréfaction

14

10 13

20 21

La Finalité

9 03-3

****************

La Consommation

Présentation des Cafés Tchanqué :

Le « Café Tchanqué » est un vrai café d’artisan torréfacteur.

L’identité locale qu’il apporte est importante afin de se différencier des industriels et gros torréfacteurs nationaux.

Cafés Tchanqué souhaite faire découvrir ce qu’est, pour l’équipe, le vrai café. L’équipe ne travaille qu’avec de petits producteurs amis et passionnés autant pour leur côté humain que pour leurs grandes expériences et qualités professionnelles.

Tous les assemblages sont le fruit de mures réflexions et dégustations.

Ce soir Aurélie va vous faire découvrir ce qu’est le « Café Tchanqué »

Je laisse la parole à Aurélie.

DSCN2465

Virginie et Aurélie des Cafés Tchanqué

Nicolas BELLANGE a créé la marque « Cafés tchanqué ». Après avoir travaillé dans le négoce, il décline, aujourd’hui, un café régional identifié sur le Bassin. 

“Cafés Tchanqué a été créé en 2016 par un amoureux du Bassin d’Arcachon, Nicolas Bellangé.

nicolas-belange-et-aurelie-commerciale-devant-la-gamme-des-cafes-tchanque

Aurélie et Nicolas BELLANGE

Nous sommes artisan torréfacteur à la Teste de Buch. Nous distribuons du café en grain et moulu 100% Arabica ainsi que des capsules de café compatibles système Nespresso, baptisées avec des noms du Bassin d’Arcachon : Pyla, Moulleau, Cap Ferret, Andernos, Gujan, Arguin, DK Arès.

Nous torréfions la majorité de nos cafés dans nos locaux à La Teste et mettons en avant notre expertise Café, la qualité de nos produits et notre identité locale. Notre logo a été créé par Alain Willette, qui est un peintre d’Arcachon.

Sa peinture représente 2 personnages en train de prendre un café sur une plage sous les pins, c’est un excellent support pour représenter la marque et notre lien fort avec le Bassin d’Arcachon.

sans-titre10

Nous distribuons nos cafés à des revendeurs, épicerie fine, jardineries, commerces de proximité, aux bureaux, aux cafés hôtels et restaurants.

Nous avons également un show-room où nous accueillons les clients qui souhaitent acheter nos produits en direct, ouvert du lundi au vendredi de 9h à 12h30 et 14h à 17h30. Nous avons axé notre développement sur tout le pourtour du Bassin d’Arcachon afin d’ancrer notre marque sur le territoire.

Nous commençons à nous développer dans la région de Bordeaux jusque dans les Landes. L’ensemble de notre équipe, gérant, commerciale et comptable, réside sur le Bassin d’Arcachon.

Nous sommes également partenaire de nombreux événements sportifs locaux en proposant nos cafés à la dégustation.

Nous animons régulièrement les points de ventes dans lesquels nos produits sont distribués et avons réalisé un certain nombre de dégustations de café lors d’inauguration de bureaux et de boutiques à Arcachon.

Nous entretenons également d’excellentes relations avec des acteurs économiques locaux comme Maxicoffee, les bières Mira et bien d’autres.

Étant donné notre attachement au Bassin d’Arcachon, notre implication dans la vie du territoire, notre forte identité locale, nous souhaitons devenir partenaire de la marque territoriale Bassin d’Arcachon.

Nous nous retrouvons pleinement dans le slogan “notre territoire marque notre identité”.

Cafés Tchanqué s’engage à valoriser “travailler et entreprendre” sur le Bassin, tout ce qui dynamise l’économie locale par la formation ou qui permet d’animer, de faire vivre le Bassin toute l’année et de rassembler :

49 48

DSCN2460 DSCN2462

DSCN2463 DSCN2461

DSCN2464

Si le café ne sera jamais produit sur le bassin d’Arcachon, il est depuis peu identifié à travers lui.

Avec « Cafés tchanqué », Nicolas Bellangé relève le pari de proposer une marque régionale et patrimoniale.

Déclinant des saveurs 100 % arabica du côté du Pyla (rond et corsé), du Moulleau (charpenté et épicé), de Gujan (fruité et gourmand), du Cap-Ferret (rond et fruité) d’Andernos (frais et fruité) et d’Arès (un déca gourmand et rond).

Le tout porté par la pâte du peintre Arcachonnais Alain Willette, qui a signé tout en rondeurs le visuel de la marque. Bref, un beau coup marketing qui repose sur une solide histoire. Installé à La Teste-de-Buch (1), Nicolas Bellangé est en effet tombé dans les grains de café il y a 38 ans de cela.

Qui est Nicolas BELLANGE

 « J’ai débuté au Havre, en 1979 chez Langlois, une société de négoce où j’étais coursier », explique-t-il.

Gravissant les échelons, il s’associe avec deux partenaires pour racheter les établissements.

En 2007, il cède ses parts et débute une entreprise de négoce à La Teste-de-Buch, une ville qui a bercé son enfance.

Sa société, Belco (pour Bellangé et courtage) démarre en même temps que Maxi Coffee, devenu depuis le leader de la distribution de café par Internet.

« Mon métier, c’était le sourcing. aller à la découverte de petits producteurs », raconte Nicolas Bellangé, qui demande rapidement à son fils, Alexandre, de le rejoindre pour faire tourner le moulin à café.

En 2009, Belco déménage à Mérignac. Jean-Paul Burrus, magnat du chocolat (du café et du thé), rentre dans la société, fin 2010.

Le développement est en marche. Pourtant, en avril 2014, Nicolas Bellangé se retire.

À la rencontre des particuliers

« J’en avais marre des affaires, dit-il. Jean-Paul a repris et mon fils est devenu directeur général.

Lors de la vente, Belco réalisait un chiffre d’affaires de 20 millions et employait 20 personnes.

Aujourd’hui, c’est dans un petit bureau attenant d’un tout aussi petit hangar permettant de stocker, torréfier et conditionner, que Nicolas Bellangé a entamé une nouvelle vie aux côtés de deux salariées.

« J’avais fait du sourcing et travaillé avec des torréfacteurs, mais jamais fait de vente aux particuliers. »

Une vente qu’il a forcément décidé de particulariser.

« J’ai rencontré Alain Willette et lui ai demandé de dessiner la marque. » L’esquisse papier date de février 2016.

En juin débute la commercialisation. A bord d’un triporteur, Nicolas Bellangé est devenu l’ambassadeur de sa marque, mettant en avant un savoir faire local.

Des recettes maison

« Le café est torréfié par Belco, à Bordeaux, et également, plus modestement, ici, dans l’atelier.

Quant aux capsules, elles sont conditionnées, selon nos propres recettes.

Produisant pour l’heure trois tonnes de café, Nicolas Bellané aime à qualifier « Cafés tchanqué » de start-up.

Les produits sont distribués dans des magasins de proximité, via la boutique et le site Internet.

« Maxi Coffe avec lequel nous avons d’excellents rapports nous distribue aussi », précise-t-il.

Et, pour rentrer aussi dans la cour des grands, en appliquant leurs méthodes, Nicolas Bellangé met à disposition des petites entreprises des machines à café sous couvert de la consommation de sa gamme.

Cafés tchanqué : 26, rue des Maraîchers, à La Teste-de-Buch. Tél. 05 56 54 14 52 et

http://www.cafe-tchanque.fr

 

sans-titre-2 sans-titre sans-titre-9 sans-titre-8

sans-titre-7 sans-titre-6

sans-titre-5 sans-titre-4

sans-titre-1 imagesIK3NA2EF

***************

Les anniversaires

4 3

5

54 53

51 DSCN2457

***************

Quelques infos :

Manifestation à venir à laquelle participera GMA participera :

CARNAVAL 2018 …..

Date de l’événement : Samedi 24 mars 2018 ou, le matin, nous réalisons entre 1500 et 1800 

crêpes pour le goûter des enfants.

Horaires : 14h30

Lieu : RDV Place de la Claire

Sur le thème de l’École. Défilé de la Place de la Claire à la Place de la Mairie dans le cadre de La Fête de l’Enfance et de la Jeunesse.

  • RDV      14h30 – Place de la Claire : séance de maquillage et ateliers créatifs
  • 15h30 –      Départ du défilé avec des chars, des animations et des confettis !
  • Arrivée      Place de la Mairie – Goûter offert et des animations sur l’univers de l’École.

 Nos prochaines réunions :

    30 Mars 2018 : Zam’Zen Frédérick Holmeir et Frédérique Caignard.

    27 Avril 2018 : Florence CHAMBOLE Séjours Nature

    Jeudi 31 Mai 2018 : PALMERAIE DE MIOS visite sur place + repas Maison Associations

    Samedi 30 JUIN : sortie préparée par Edith sur un thème proposé par Christiane et Daniel DUMEZ sortie extérieure resto Chaudron d’Anna  + musée du Lillet

 28 Septembre 2018 : SARAVANE par Florence DUBUS 

  28 Octobre 2018 : Assemblée Générale Annuelle

    30 NOVEMBRE – OCEANIC THERAPY par Anne Sophie RAGON & Mathieu DOAT

    14 ou 21 DECEMBRE…….. ?????? ou soirée dansante déguisée

    JANVIER 2019 – DIANE CREATIONS

D’autres sujets acceptés mais pas encore programmés :

    Maison de la LPO à Audenge

    Les Voiles d’Antan

    La Serre aux délices Cyril Perpina La Serre Ô Délices 06.09.28.11.79 www.serreodelices.com

    So Voile

    La Brasserie MIRA      

Les sujets sont arrêtés mais les dates et l’ordre des présentations ne sont pas tout à fait figés.

***************

Le buffet

64 62

61 60

59 58

57 56

55 50

****************

 

 

Réunion mensuelle du 26 janvier 2018

Classé dans : Les Rendez-vous Mensuels — 6 février, 2018 @ 9:11

 ***************

Vendredi 26 janvier 2018, 95 adhérents étaient réunis à la Maison des Associations pour écouter Elise PORTE, HESSENTIELLE, nous parler des Huiles Essentielles 

Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Présentation d’Elise PORTES par JP :

Docteur en chimie, diplômée de l’Université de Bordeaux Élise PORTES a créé son entreprise de production d’huiles essentielles, L’HEssentielle, au printemps 2013.

Elle produit ses huiles essentielles avec le souci constant de respecter la nature par l’utilisation de la vapeur d’eau pour extraire les principes actifs des plantes, ainsi que par le recyclage des déchets en compost.

Les plantes quelle utilise sont soit de culture sauvage, loin de toute pollution, soit de culture raisonnée, sans pesticide ni fongicide.

Une partie de sa production est issue de ses propres cultures localisées dans le nord des Landes.

Il me semble qu’Elise milite aussi dans L’Association « tousavecclement » pour combattre le cancer chez l’enfant, association qui essaye de mettre tout en œuvre pour faire connaître cette maladie et mener des actions au profit du Centre de Recherche contre les Tumeurs cancéreuses de l’Enfant et de l’adolescent à l’Institut Gustave Roussy. 

Peut être vous parlera-t-elle de cette association en fin d’exposé ….

Mais pour en savoir un peu plus sur les formidables vertus des huiles essentielles et leur utilisation pour notre bien être, la maison, les animaux, écoutez et regardez l’exposé d’Elise.

 *************

 

L’EXPOSE d’Elise

image L'Hessentielle-1125

D’après la Pharmacopée Française, une huile essentielle est « un produit odorant, généralement de composition complexe, obtenu à partir d’une matière première végétale botaniquement définie, soit par distillation à la vapeur d’eau, soit par un procédé mécanique sans chauffage« . 

Pour faire simple, une huile essentielle est un extrait pur, naturel et total obtenu par distillation de la partie odoriférante des plantes ou arbres aromatiques

Une HE est donc un mélange complexe de molécules aromatiques, souvent plus de 200 molécules différentes dans une huile, et c’est de cette complexité que viennent leurs propriétés et leur efficacité. 

De la plante aux huiles qui nous sont… essentielles ! 

Quelle place occupe les huiles essentielles au sein du règne végétal ? 

Pour bien comprendre d’où provient une huile essentielle de qualité, revenons un petit peu aux sources car, ne l’oublions pas, une huile essentielle est un extrait pur, naturel et total obtenu à partir d’une matière première végétale. 

On parle souvent d’huile essentielle de Lavande, oui … mais laquelle ?   

La Lavande Fine, la Lavande Vraie, la Lavande Aspic… 

Quelles sont les différences entre ces huiles essentielles et en quoi ces subtilités font de l’aromathérapie une médecine précise à ne pas prendre à la légère ? 

Comment sont-elles produites ? 

S’il existe différents modes de production des huiles essentielles, et de leurs cousines les concrètes et les absolue, le plus connu est le plus ancien : 

La distillation par entraînement à la vapeur d’eau. 

C’est encore aujourd’hui le plus utilisé. Si le mécanisme est assez simple, sa maitrise demande une grande expérience et un certain doigté : n’est pas Maître Distillateur qui veut ! 

Dans un alambic, de la vapeur d’eau traverse la matière première, fleurs, feuilles, rameaux, … et en extrait les molécules aromatiques. On refroidit ensuite cette vapeur, ce qui permet d’obtenir l’huile essentielle ainsi que l’hydrolat. 

Mais les rendements sont très faibles : il faut plusieurs dizaines, voire plusieurs centaines de kg de matière première pour obtenir 1 kg d’huile essentielle. 

Un flacon d’huile essentielle est donc un véritable concentré de plante !  

par exemple, il faut au moins 20 kg de feuilles de patchouli pour obtenir un flacon de 5 mL d’huile essentielle

C’est cette haute teneur en principes actifs qui fait que l’aromathérapie n’est pas une médecine douce ! Et c’est pourquoi il faut manipuler les huiles essentielles avec précaution… 

Le règne végétal recense plus de 800 000 espèces réparties sur l’ensemble de la planète bleue. 

Parmi ces plantes, certaines seulement 10 %… sont dites aromatiques et capables de produire des huiles essentielles. 

Elles sont donc composées de molécules odorantes et volatiles. 

C’est dans les organes producteurs de la plante que sont les feuilles, les fruits, les graines, les racines, l’écorce ou bien encore les fleurs, que l’on retrouve ces molécules caractéristiques. 

La quantité de ces dernières se doit d’être conséquente pour espérer obtenir une essence ou huile essentielle… 

Alambic, Col de cygne et autres florentins… 

La distillation est connue depuis des siècles. Elle consiste à mélanger dans une cuve, corps de l’alambic, la partie de la plante à distiller et de l’eau, à chauffer le mélange pour que l’eau se transforme en vapeur, puis à récupérer et à refroidir cette vapeur chargée d’essence pour en récupérer l’huile essentielle.                   

Principe de la distillation : 

 

L'Hessentielle-3127

 elise-portes-fabrique-ses-propres-huiles

On fait bouillir de l’eau dans une chaudière A pour obtenir de la vapeur. 

Cette vapeur est envoyée dans le corps de l’alambic B, une grosse cuve en cuivre ou en inox, qui contient le matériel végétal à distiller. En traversant le végétal, la vapeur va faire éclater les sacs aromatiques de la plante, qui en contiennent l’essence. Ces molécules, plus légères que l’eau, vont être entrainées vers le haut de l’alambic par la vapeur, jusqu’à atteindre la sortie haute, que l’on appelle le col de cygne. 

La vapeur chargée d’essence va ensuite passer dans le serpentin C, qui baigne dans un bain d’eau froide. Elle va donc refroidir petit à petit, et se condenser pour redevenir liquide. 

A la sortie du serpentin, le liquide est recueilli dans un vase de décantation D, aussi appelé florentin ou encore essencier. C’est dans ce récipient que l’huile essentielle, plus légère que l’eau, va se séparer de l’eau de distillation, en remontant à la surface du florentin. L’eau de distillation, aussi appelée hydrolat, pour être récupérée, ou renvoyée à la chaudière pour un nouveau cycle. 

L’eau florale ou hydrolat 

L’eau ayant servi à la distillation, aussi appelée hydrolat, est à l’origine un sous-produit de la production d’huile essentielle. Cependant, elle contient également, mais en bien plus faible proportions que l’huile essentielle, des molécules aromatiques et peut donc avoir un intérêt thérapeutique ou cosmétique. 

C’est pourquoi lors de la distillation de quelques huiles essentielles, le producteur récupère cette eau, puis la fait passer dans des siphons, on parle de cohobation, pour la concentrer. Elle sera ensuite vendue en tant qu’hydrolat. 

Attention toutefois, si les huiles essentielles sont des produits stables, ce n’est pas le cas des eaux florales, qui sont très sensibles aux agressions microbiologiques.

 Comment utiliser les huiles essentielles HE ?

(1)   A diffuser et à respirer 

  • La diffusion : désinfecter un local, une pièce, une chambre d’enfant

Ne pas faire chauffer excessivement les HE car les hautes températures les dénaturent et détruisent leurs propriétés ! Utiliser un diffuseur à ultrasons de préférence

  • L’inhalation : imprégner un mouchoir avec 3 ou 4 gouttes d’HE et respirer à fond, plusieurs fois dans la journée

(2)   La voie cutanée : efficace, rapide et sans danger

(dilution des HE : 2 à 3 gouttes dans une cuillère à café d’huile végétale type sésame ou noisette, amande douce pour les enfants)

  • Courbatures, arthrose… : massages locaux, au niveau de la douleur
  • Sinusite, rhume, bronchite… : onction sur la poitrine, le cou et autour des oreilles
  • Mal de tête : sur les tempes et le front (attention à ne pas masser trop près des yeux !)
  • Troubles digestifs : massage délicat sur le ventre
  • Problèmes circulatoires (jambes lourdes, cellulite…) : massage local sous forme de friction
  • Problèmes dermatologiques (acnés, brûlures, eczéma, psoriasis…) : massage délicat sur la zone concernée

(3)   La voie interne : surtout employée dans les cas suivants : Infections digestives, respiratoires, gynécologiques ou urinaires

Le support conseillé est le miel, le sirop d’érable ou de l’huile végétale Traitement : 2 gouttes, 3 fois/jour pendant au moins 3 jours 

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg

Comment utiliser les hydrolats ?

(1)  Bain de bouche : 1 cas dans 1/2 verre d’eau tiède

(2)  Interne : 1 cas à boire dans la journée (dans IL d’eau ou dans une tisane) pendant au moins 10 jours

(3)  Cutané : sur un coton pour nettoyer la peau, les yeux. En spray pour hydrater les cheveux sur cheveu sec ou humide, ne pas rincer… 

 

Quelle huile pour quel symptôme

L'Hessentielle-2126

L'Hessentielle-4129

L'Hessentielle-5130

LES HUILES ESSENTIELLES DANS LA MAISON  

Pouvoir antibactérien pour le linge, les sanitaires, les poubelles ou encore la vaisselle

Adoucissant : 

1 litre de vinaigre blanc (contre calcaire) + 30 gouttes d’HE lavande (assainir), mélangez sans secouer.

Pour 1 machine : Î4 verre à moutarde du mélange  

Aspirateur : 

1 boule de coton + 4 gouttes d’HE lavande vraie ou eucalyptus globulus : et aspirez !

Déodorisant WC : 

Sans phtalates et aldéhydes, composés chimiques contenus dans les désodorisants classiques 1 pierre poreuse + 3-4 gouttes d’HE lavande vraie ou eucalyptus globulus 1 fois/semaine Atmosphère assainie et parfumée naturellement  

Liquide vaisselle : 

3 citrons en grosses rondelles (sans pépins) + 50 g de sel fin + 10 cl d’eau : mixez, versez le mélange dans 1 casserole + 150 g sel fin + 30 cl d’eau + 10 cl vinaigre blanc : portez à ébullition

Baissez le feu et cuire 10 min en mélangeant de temps en temps Laissez refroidir puis ajoutez 20 gouttes d’HE de lavande : mélangez Versez dans un flacon récupéré, c’est prêt 

Pas de mousse lors du lavage (2 cas/ plonge), c’est normal, mais ça dégraisse!!!

Contre les acariens : 

Jus d’1 citron + 1 cas d’HE de lavande + 75 cl d’eau dans un flacon spray Agitez bien et vaporiser le matelas, laissez à l’air libre 1 jour  

Contre les mites : 

1 bout de bois + 2-3 gouttes d’HE de lavande : dans les armoires

Dans le bain : 

Une grosse poignée de gros sel, 1 cas d’HV et au total 6 à 8 gouttes d’HE (par exemple verveine citronnée, lavande vraie, laurier noble et/ou romarin camphré

 

 UTILISATION des HYDROLATS

CAMOMILLE MATRIOCAIRE : Allergies aériennes, peaux sensibles irritées et sèches, apaise les yeux irrités, préparation de la peau et du cheveu au soleil

CITRONNELLE :  Anti insectes, rafraîchissant cutané, anti parasites animaux, circulation sanguine et tonique

CLOU DE GIROFLE : Bain de bouche pour maux de dents

CYPRES DE PROVENCE :  Tonique circulation sanguine, anti tussif (toux sèche), purifiant, anti transpirant, incontinence, cystite, règles douloureuses

EUCALYPTUS GLOBULUS :  Désinfectant plaies et muqueuses, anti tussif (toux grasse), antiseptique ophtalmique, purifiant, rafraichissant, assainissant atmosphérique et cutané

HELICHRYSE ITALIENNE:  anti hématomes, anticoagulant, Stimulation de la circulation, cicatrisant, anti-inflammatoire, rougeurs, cernes, irritations de la peau

LAURIER NOBLE : Bain de bouche pour aphtes et problèmes gencives, soin du cheveu anti pellicules Après rasage, antiseptique cutané

LAVANDE VRAIE : Antiseptique cutané, problèmes de peau, coups de soleil, boutons, parasites animaux, mites, poux…

MENTHE POIVREE : Transpiration excessive, tonique, digestion difficile, peau fatiguée, démangeaisons, apaise la gorge en cas d’angine

MYRTE ROUGE : Démaquillant, rafraichissant cutané, décongestionne les yeux irrités, rougeurs, anti tussif

ROMARIN CINEOLE  : Soin du cheveu anti chute et renforcement, soin du visage, anti tussif

THYM THYMOL :  Expectorant, anti infectieux, désinfectant cutané, prévention mycoses

VERVEINE CITRONNEE : Troubles digestifs, stress, rafraichissant cutané 

Conservation des huiles essentielles 

Les huiles essentielles sont des produits stables et habituellement peu sensibles aux agressions microbiennes. Cependant, les molécules qui les composent sont souvent sensibles à la chaleur et à la lumière. C’est pourquoi elles sont stockées dans des contenants opaques, verre brun, fût en métal.

 De plus, la plupart d’entre elles sont corrosives et réagissent avec les matières plastiques, voire avec certains métaux. Les professionnels les conditionnent donc habituellement dans des contenants « inertes« , tel que le verre ou l’aluminium.

Jpeg DSCN2409

DSCN2411 DSCN2412

DSCN2414 DSCN2418

DSCN2420 Jpeg

Quelques images des produits L’HESSENTIELLE

image3

image5 image6 image7

image8 image9 image10

image11 image12 image13

Vous pouvez retrouver tous ces produits sur le site :

  https://www.lhessentielle.com/la-boutique 

***************

 Après avoir remercié chaleureusement Elise pour la qualité de la présentation et du sujet proposé, nous avons souhaité les anniversaires des natifs de janvier

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

et donné quelques informations sur le fonctionnement de GUJAN-MESTRAS ACCUEILLE

Manifestations auxquelles GMA a participé ou participera :

VILLAGE de NOËL le dimanche 17 décembre 2017 nous avons préparé et vendu des crêpes. Recette 750,00€ Maudite averse sur le coup de 16h30 …..

CARNAVAL : 17 mars 2018 …..

Nos prochaines réunions :

    23 Février 2018 : Cafés Tchanqués / Maxi-Coffee Aurélie CALVEZ

     30 Mars 2018 : Zam’Zen Frédérick Holmeir et Frédérique Caignard.

    27 Avril 2018 : Florence CHAMBOLE Séjours Nature

    Jeudi 31 Mai 2018 : PALMERAIE DE MIOS (visite sur place + repas Maison Associations)

    Samedi 30 JUIN : sortie préparée par Edith sur un thème proposé par Christiane et Daniel DUMEZ sortie extérieure 

  28 Septembre 2018 : Florence DUBUS Saravane

  28 Octobre 2018 : Assemblée Générale Annuelle

    30 NOVEMBRE – OCEANIC THERAPY Anne Sophie RAGON & Mathieu DOAT

    14 ou 21 DECEMBRE…….. ?????? ou soirée dansante déguisée

    JANVIER 2019 – DIANE CREATIONS

D’autres sujets acceptés mais pas encore programmés :

    Maison de la LPO à Audenge

    Les Voiles d’Antan

    La Serre aux délices Cyril Perpina La Serre Ô Délices

    So Voile

    La Brasserie MIRA      

Les sujets sont arrêtes mais les dates et l’ordre des présentations ne sont pas tout à fait figés.

 ****************

Inscriptions aux buffets : merci de respecter ce que l’on vous demande et de vous inscrire par internet aux 2 adresses. Merci de ne pas vous inscrire par texto ou par téléphone.

Message le lendemain de clôture des inscriptions : C’est une information générale simplement faite pour informer tous les adhérents que les inscriptions sont closes et que les invités sont acceptés ou pas.

S’il y a une information individuelle à faire, elle sera faite à titre individuel. 

**************

Puis nous avons dégusté une Tartiflette …..

Réunion Mensuelle du 15 décembre 2017

Classé dans : Les Rendez-vous Mensuels,Non classé — 22 décembre, 2017 @ 10:51

 ************

Pour cette dernière réunion de l’année 2017, c’est l’histoire de Jacques BREL qui nous a été racontée par Gérard DUROUX.

C’est dans une salle magnifiquement décorée que 100 de nos adhérents se sont retrouvés et nous affichions complet

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

          Dernière mise au point de Françoise

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg

La Commission Restauration pratiquement au complet.

Manquent sur la photo : Sylvie et Daniel.

Jpeg Jpeg

« Avant de passer la parole à Gérard une petite précision sur

le fonctionnement de notre Association. Celle ci se veut conviviale et est partagée par un groupe de personnes sympathiques contentes de se retrouver chaque mois, et non un simple Restaurant.Vous savez probablement que lorsque vous êtes

partez tous il y a encore plein des choses à faire, alors je vous demanderais qu’à la fin de chaque réunion, une dizaine d’entre vous aident à débarrasser les tables, ranger et nettoyer la salle et que ce ne soit pas toujours fait par les mêmes personnes.

Vous devez savoir que les personnes de la Commission Restauration, font les achats, préparent les repas, décorent la salle, vous servent, font la vaisselle et sont adhérents comme vous c’est à dire qu’ils payent leur cotisation et leur repas comme les autres. je vous remercie donc par avance d’aider au le rangement de la salle après chaque réunion.

Nous pourrions instaurer un roulement pour cette tâche (ordre alphabétique ….)

C’est en textes et en chansons, que Gérard DUROUX va nous narrer l’histoire de Jacques BREL chanteur, avec quelques coupures pour permettre de servir et d’apprécier le repas.

Je vous remercie de m’avoir écouté et je laisse la parole à Gérard qui va animer cette soirée ».

Le programme de cette soirée

Page 1043

Page 2046

Page 3044

Page 4045

*************

DSCN2310

JACQUES BREL CHANTEUR

Le « galérien des galas » abandonne sa carrière au sommet de sa gloire en 1966. Le Grand Jacques enflammait les salles, habitait ses personnages, gesticulait, suait. Ses spectacles étaient de véritables marathons. Rarement un chanteur aura exprimé ses rages et ses passions avec autant de sincérité et de gravité que Jacques Brel. 

C’est en Belgique, dans la banlieue de Bruxelles à Schaerbeek, que naît le 8 avril 1929, la personnalité la plus volcanique de la chanson francophone, Jacques Romain Georges Brel. Son père, Romain, dirige une usine d’emballage. Avec son frère, Pierre, de 6 ans son aîné, Jacques connaît une éducation austère entre collège catholique et scoutisme. A 16 ans, il crée une troupe de théâtre avec quelques copains et écrit lui-même des pièces.
A 18 ans, devant ses échecs scolaires, son père le fait entrer dans l’entreprise familiale. A la même époque, il s’inscrit à « La Franche Cordée », mouvement philanthropique, dont il deviendra le président en 49. Au sein de cette association, il monte de nombreuses pièces de théâtre dont « Le Petit Prince de Saint-Exupéry ».

Il y rencontre également, sa future épouse, Thérèse Michielsen, dite Miche. En 1948, il devance l’appel et fait son service militaire.

Le 1er juin 1950, Jacques Brel épouse Miche, et fin 1951, naît leur première fille Chantal, puis France en 1953 et Isabelle en 1955.  

Brel, qui n’a aucun goût pour le travail de bureau, est déjà très attiré par la chanson.

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

**********

 A la fin de la première partie, nous avons souhaité les anniversaires des natifs de décembre et Nicole NUGEYRE nous a présenté la CARNAVAL 2018 qui aura lieu le samedi 24 mars 2018 :

Nicole :

Désolée de venir interrompre quelques instants votre voyage au pays de Jacques Brel. Nous allons faire une petite escale à Gujan-Mestras pour vous informer de la date et du thème du carnaval 2018 de notre ville. 

Le carnaval termine la semaine de l’enfance qui se déroulera du 17 au 24 mars 2018. 

Donc le carnaval aura lieu de samedi 24 mars 2018 et le thème choisi par le CMJ (Conseil Municipal des Jeunes) est : l’Ecole.

Merci  à GMA, c’est à dire à vous tous, de confectionner des centaines de crêpes pour offrir un goûter de qualité à nos enfants. 

Ce goûter est offert sous 2 tentes décorées en fonction du thème. GMA est très inspiré, Edith et Cathy ont beaucoup d’idées pour le déguisement, quant à la décoration des tentes ce sera le travail de nos bénévoles. 

Des banderoles avec des lignes d’écriture, dictées de mots, bons points, cartables, crayons de toutes les couleurs, agrandissement certificat d’étude, billet d’honneur, tout cela doit être dessiné, colorié.

 Le CMJ aimerait réaliser un char avec pour thème la récréation : 

  •  Construction d’un gros avion en papier,
  • Fabrication de bonnets d’ânes, de cocottes en  papier, etc. 

Je vous ai porté un modèle du bonnet d’âne et de la cocotte, cela va vous rappeler des souvenirs…

GMA s’investit tous les ans : 

Il y a 2 ans, des myriades de fleurs en papier ont été réalisées, et l’année dernière les tricoteuses GMA ont permis aux petits conseillers municipaux d ‘avoir de vraies écharpes Harry Potter. 

Aussi je reviens vers vous cette année car pour confectionner tous ces décors et objets, il faut toujours faire appel aux bénévoles. 

Toutes les personnes intéressées pourront s’inscrire auprès de Jean-Paul. 

Vous pouvez vous impliquer de deux façons : 

  •  soit en vous rendant au PRAJ
  •  soit en travaillant chez vous. 

Le PRAJ est le Point Rencontre Animation Jeunes, derrière la gare de Gujan, 41 rue de l’Yser.

 Un atelier fonctionne tous les jeudi matin de 9h00 à 11h00. 

 Si vous préférez travailler chez vous vous devez vous rendre au PRAJ pour récupérer le matériel (gabarit du bonnet d âne, de la cocotte) ainsi que le papier et le matériel pour les décorer.

 Le PRAJ réouvrira l’année prochaine le jeudi 18 janvier 2018.

 Je vous remercie par avance, le décollage pour la prochaine destination est imminent, bonne soirée.

 PRAJ : 41 Cours de l’Yser le jeudi de 9h00 à 11h00. Tél. : 05.56.66.73.03.

Puis nous avons pris l’apéritif et dégusté l’entrée :

Jpeg 

**********

Seconde partie de la présentation de Gérard :

Dès 1952, il compose quelques titres qu’il chante dans le cadre familial ou lors de soirées dans des cabarets de Bruxelles mais la force des textes et la violence de son interprétation sont mal acceptées par son entourage qui ne l’encourage pas du tout.

En 1953, il chante à la Rose Noire à Bruxelles et en février, sort un 78 tours. Jacques Canetti, responsable artistique chez Philips et découvreur de talents, le fait alors venir à Paris contre l’avis de sa famille qui lui coupe les vivres, mais Jacques Brel part cependant seul à Paris. Les premiers temps sont durs. Il passe de nombreuses auditions, et décroche quelques engagements dans des cabarets tels que l’Ecluse, l’Echelle de Jacob ou les Trois Baudets, le cabaret de Jacques Canetti. L’accueil du public reste tiède. On se moque de ses allures provinciales.

En 1954, il arrive avant dernier (sur 28) au Grand Prix de la Chanson de Knokke-le-Zoute. Malgré ce résultat, Juliette Gréco décide de chanter une de ses chansons pour son Olympia, « Ça va (le diable) ». Cette même année, en juillet, Brel chante lui-même à l’Olympia, mais sans aucun succès. Ce récital est suivi d’une tournée d’été avec Dario Moreno, Philippe Clay et Catherine Sauvage.

En 1955, il s’installe avec femme et enfants à Montreuil, dans la banlieue parisienne.

1801a

A cette époque, il rencontre Georges Pasquier, dit Jojo, qui non seulement devient son chauffeur, régisseur et homme de confiance, mais aussi son ami le plus proche.1955 est également l’année de son premier 33 tours 25cm sous le label Philips enregistré en France. Cette année-là, Brel chante pour des organisations chrétiennes ce qui lui vaut de la part de celui qui restera son ami, Georges Brassens, le surnom de « Abbé Brel ».

C’est en 1956 que Jacques Brel rencontre François Rauber, pianiste classique, qui devient son accompagnateur. François Rauber, qui comprend très bien l’univers de Brel, va donner au chanteur la formation musicale qu’il n’a pas, puis devenir l’orchestrateur privilégié de toutes ses chansons. Puis, Jacques Brel rencontre également un autre pianiste, Gérard Jouannest, qui sera son accompagnateur exclusif sur scène, contrairement à François Rauber avec qui il travaillera plutôt en studio. En outre, Brel et Gérard Jouannest écriront ensemble une grande partie du répertoire du chanteur (« Madeleine », »La chanson des vieux amants », »Les vieux »).

En 1957, Brel sort un second 33 tours où il crée en particulier « Quand on a que l’amour » et reçoit pour ce disque le Grand Prix de l’Académie Charles Cros. En février, il passe à l’Alhambra avec Zizi Jeanmaire.

Fin 1958, Jacques Brel monte à nouveau sur la scène de l’Olympia en première partie de Philippe Clay. Le public plébiscite celui qu’il reconnaît enfin comme un véritable homme de scène.

En 1959, Brel sort un 4ème disque, « La valse à 1000 temps ». Les tournées se succèdent à un rythme infernal, et le succès grandissant, il est engagé à la fin de l’année en tête d’affiche à Bobino en remplacement de Francis Lemarque. Le triomphe est au rendez-vous et les années 50 se terminent brillamment pour le chanteur belge. Après avoir longuement travaillé son chant et sa voix, Brel a laissé tomber sa guitare et chante désormais en maîtrisant totalement son art ainsi que sa forte personnalité.

En ce début d’année 1960, Charley Marouani devient l’impresario de Brel et organise pour lui d’innombrables récitals de l’URSS aux Etats-Unis en passant par le Moyen-Orient et la province française qu’il sillonne de part en part. Il mène alors une vie épuisante entre tournées, nuits blanches, conquêtes féminines, alcool, sans oublier le tabac.

A son accompagnement de scène, il ajoute cette fois l’accordéon de Jean Corti. Il remonte sur la scène de Bobino en janvier 61, et sort deux albums durant l’année. Mais, c’est surtout son récital d’octobre 61 à l’Olympia qui reste un moment clé de toute sa carrière. Le 12 octobre, il remporte un triomphe sur la scène du music-hall parisien. Engagé pour remplacer Marlène Dietrich, il est consacré vedette de la chanson par le public mais également par la critique. Suite à ce succès, Jacques Brel reprend les tournées à travers le monde et son rythme de vie ne cesse de s’accélérer. Cependant, dès cette époque, Jacques Brel évoque déjà l’idée d’arrêter la chanson.

En mars 1962, Brel quitte la maison de disques Philips pour Barclay. Le 6 de ce mois, il enregistre un de ces titres les plus célèbres, « Le plat pays », hommage à son pays natal. En octobre, il crée sa maison d’éditions musicales « Arlequin », qui deviendra six mois plus tard, les éditions  Pouchenel » (Polichinelle en bruxellois). Son épouse en est la directrice.

Brel remonte sur la scène de l’Olympia en 1963, avec Isabelle Aubret en première partie. Quand cette dernière est victime d’un grave accident quelques temps après, il lui offre à vie les droits de la chanson « la Fanette ».

En janvier 64, meurt le père de Jacques Brel, puis sa mère en mars. Deux albums sortent dans l’année, dont son récital d’octobre à l’Olympia, récital encore salué par la critique. C’est à cette occasion qu’il crée « Amsterdam », que le public ovationne. Cette année-là, Brel s’initie à l’aviation, passion qui lui sera très utile quand il vivra aux Marquises. Il s’achète un petit avion.

20081009PHOWWW00085

Le ST 10 « HORIZON »

Enfin, en 1964, il obtient le Grand Prix national du Disque en France.

Début 1965, Brel fête ses 12 ans de chansons au cabaret « Les Trois Baudets ». La fin de l’année est marquée par une tournée de cinq semaines en URSS, mais surtout par son passage sur la prestigieuse scène du Carnegie Hall de New York. La presse américaine parle d’ »Ouragan magnétique ».

Il est important de noter que dans la plupart de ses récitals, des plus petites salles aux plus grandes, Brel tient à faire profiter les jeunes chanteurs de sa notoriété afin de leur donner l’occasion de chanter sur scène. 1966 est une année importante, puisque Brel décide définitivement d’abandonner la chanson. Il décrète qu’il n’a plus rien à dire et se sent las des tournées sans fin. Il a beaucoup de projets qu’il n’a pas le temps de réaliser.

Son récital à l’Olympia en octobre est donc un événement sans précédent. Georges Brassens écrit l’introduction du programme, et le Tout-Paris est présent le 1er novembre lors de son tout dernier concert après trois semaines sur scène. Après quinze chansons, Brel, comme à son habitude ne cède pas aux demandes de rappel, mais revient saluer le public sept fois de suite.

1617_adieu

Dernier concert

En novembre, il chante au Royal Albert Hall de Londres et durant les mois suivants, il se contentera d’honorer ses derniers contrats. Son entourage et ses amis, dont Charles Aznavour, essaient en vain de le convaincre de continuer à chanter.

Début 67, Jacques Brel chante pour la seconde et la dernière fois au Carnegie Hall. C’est lors de ce voyage à New York, qu’il assiste à une représentation de « L’Homme de la Mancha », spectacle musical consacré au héros de Cervantes, Don Quichotte. Brel est subjugué et très vite, il songe à monter cette comédie musicale en Europe. Cette année-là, Jacques Brel lui-même devient l’objet d’une comédie musicale aux Etats-Unis, « Jacques Brel is alive and well and living in Paris ». Mort Shuman l’interprétera l’année suivante à Broadway.

Suzanne Gabrielo a été l’une des compagnes de Jacques Brel, pour laquelle il a écrit « Ne Me Quitte Pas », bien que ce soit lui qui l’ait quittée. 

ob_cc3580_gabriello-brel-parisienne-de-photograp

Puis BREL acquiert un WASSMER 421  

 Brel-600x407

Le 16 mai, Brel donne son dernier récital en France à Roubaix. Cette fois, il quitte vraiment la scène des music-halls pour la scène des théâtres et pour les plateaux de cinéma. Durant l’été 67, il tourne le film d’André Cayatte, « Les Risques du métier »,

les risques du métier

film qui sort à l’automne sur les écrans français. Son talent de comédien, qui apparaissait déjà sur scène, est reconnu par tous.

Enfin, en 67, Brel achète un voilier avec un ami. Le virus du voyage commence à naître dans son esprit.

1968 est l’année de « L’Homme de la Mancha » qu’il crée en octobre à Bruxelles avec Dario Moreno dans le rôle de Sancho Panca.

696x391_brel_mancha

Dix jours avant la Première, à Paris le 10 décembre au Théâtre Royal de la Monnaie, Dario Moreno meurt et est remplacé au pied levé par Robert Manuel. La performance d’acteur de Brel est unanimement célébrée. Cependant, en 1969, Jacques Brel, épuisé par plus de 150 représentations menées à un rythme battant, abandonne le rôle. La dernière a lieu le 17 mai et personne ne reprend le rôle.

Le 6 janvier 1969, la station de radio RTL et le magazine « Rock et Folk » réunissent pour un entretien exceptionnel autour d’une table, trois artistes majeurs de la chanson française, Léo Ferré, Georges Brassens et Jacques Brel. A la fin de l’été, Brel tourne « Mon oncle Benjamin » de Edouard Molinaro. Juste après ce tournage, il s’inscrit dans une école d’aviation en Suisse et achète un nouvel avion.

En 1971, Jacques Brel tourne avec Marcel Carné, « Les Assassins de l’ordre »

Assassins_ordre_1970

et commence à travailler sur son premier film, « Franz » en tant que réalisateur. Le tournage a lieu entre juin et juillet 1971 avec la chanteuse Barbara qui écrit une partie de la musique. A la fin de l’année, Jacques Brel tourne « L’Aventure c’est l’aventure » de Claude Lelouch.

L_Aventure_c_est_l_aventureSur le tournage aux Caraïbes, il rencontre la jeune comédienne et danseuse, Madly Bamy, avec qui il partagera les dernières années de sa vie.

images1WKR0NJR

Son film, qui sort à Paris en mars 1972, obtient un succès d’estime. Brel est cependant très motivé pour continuer. En mai, sort le film de Claude Lelouch qui lui, est un très gros succès.

En 1972, Brel signe un contrat exceptionnel de 30 ans avec Barclay, mais n’ayant guère de nouveaux titres à proposer, il décide avec la maison de disques de réenregistrer d’anciens titres avec de nouvelles orchestrations. Son arrangeur attitré, François Rauber, n’est pas convaincu de l’intérêt du projet qui reste une initiative commerciale avant tout. En juin et juillet 72, Brel tourne à Bruxelles son deuxième film, « Le FarWest ». Le film qui sort pour le festival de Cannes 1973 est un échec total.

Au début de l’année 73, Brel, qui se sait malade, rédige son testament, et désigne sa femme, Miche, légataire universelle. Il sort, cette année-là, un 45 tours : « L’enfance » dont il cède à vie les droits d’auteur à la Fondation Perce Neige de Lino Ventura, fondation au profit de l’enfance handicapée.

En mai, il tourne « L’emmerdeur » de Edouard Molinaro avec son ami, le comédien Lino Ventura.

1423-l-emmerdeur  1973

Durant l’été, il emmène ses filles en croisière sur son voilier et à la fin de l’année, il se lance dans une traversée de deux mois avec cinq compagnons.

Il se consacre désormais presque exclusivement à la voile et en juillet 1974, Jacques Brel part avec Madly et sa fille France sur son voilier l’Askoy.

au-revoir

ce742d950ca63a98d59ecec5eba0da2e_XL

Fin août, aux Açores, Brel apprend la mort de son fidèle ami, Jojo. Il rentre pour les obsèques, et reste pour le mariage de sa fille Chantal en septembre. En novembre, Jacques Brel est opéré du poumon à Bruxelles. Il souffre d’un cancer du poumon gauche déjà très avancé. Il sait qu’il n’a peut-être pas beaucoup de temps à vivre et déclare vouloir mourir seul.

En 1975, Jacques et Madly s’installent aux Iles Marquises, précisément sur l’île de Hiva-Oa.

????????????????????????????????????????????

maison jB

Commence alors une vie nouvelle.

Le 30 novembre 1976. la compagne de Jacques BREL, Madly BAMY, achète l’avion que BREL baptisera « JOJO » en hommage à son meilleur ami Georges PASQUIER décédé, qu’il transforme en avion-taxi pour aider les habitant des îles environnantes.

images

BrelMadly

En 1976, il va deux fois à Bruxelles pour des examens médicaux, mais retourne chaque fois aux Marquises bien que le climat ne lui soit pas favorable.

En 1977, Jacques Brel décide d’enregistrer un disque. Ses anciens titres se vendent toujours très bien et bien que vivant à des milliers de kilomètres de l’Europe, il est toujours très présent dans l’esprit du public. Il rentre à Paris fin août et habite dans un petit hôtel parisien.

images

Il a arrêté de fumer et se remet au travail avec ses fidèles complices, François Rauber et Gérard Jouannest. Sa santé est mauvaise, mais Brel est très enthousiaste, et sur les dix-sept titres qu’il a écrits aux Marquises, il en interprète douze. L’enregistrement a lieu entre septembre et octobre 1977. Le 17 novembre, la sortie de l’album est un événement national. Brel a demandé à sa maison de disques qu’il n’y ait aucune promotion, mais les pré-commandes du disque atteignent le million sans aucune publicité. Le jour même, Jacques Brel et sa compagne Madly repartent pour Hiva-Oa.

En juillet 1978, Brel soudain au plus mal est transporté en France et est hospitalisé six semaines à Neuilly suite à la découverte d’une tumeur cancéreuse. Il finit l’été dans le sud de la France, mais le 7 octobre, il est ramené d’urgence à l’hôpital de Bobigny, dans la région parisienne. Il meurt le 9 octobre d’une embolie pulmonaire. Pendant que d’innombrables hommages lui sont rendus en France, en Belgique et à travers le monde, son corps est ramené aux Marquises le 12 octobre. Il est enterré sur son île d’Hiva-Oa près de la tombe du peintre Gauguin.

Rarement un chanteur aura exprimé ses rages et ses passions avec autant de sincérité et de gravité que Jacques Brel. Exubérant mais pudique, Brel a forcé l’affection d’un public pourtant longtemps sévère à son égard. Des artistes du monde entier reprennent encore ses chansons. Outre des interprètes français qu’il l’ont beaucoup chanté comme Serge Lama ou Isabelle Aubret, on retrouve ses chansons dans les répertoires de Juliette Gréco, Julien Clerc, Yves Montand, Dalida, et à l’étranger, de Nina Simone ou Sting (« Ne me quitte pas »), David Bowie (« Amsterdam »), Céline Dion (« Quand on a que l’amour »), sans oublier le belge Arno (« Le Bon Dieu »). Son répertoire en flamand a surtout été chanté par la néerlandaise, Liebeth List.

En 1981, sa fille France crée la Fondation Jacques Brel destinée d’une part à faire connaître à un large public l’oeuvre de l’artiste, mais aussi à soutenir la recherche contre le cancer et l’aide à l’enfance hospitalisée.

Cliquez sur le lien pour regarder une courte vidéo sur l’ambiance de cette soirée. 

 https://youtu.be/4qI5Wj-IOoo

 

*************

Jacques BREL l’aviateur :

la découverte du ciel

Cette partie n’était pas dans la présentation de Gérard mais comme j’ai un peu participé à la restauration de l’avion de Jacques BREL, je pense que vous y trouverez des choses intéressantes :

Le grand artiste belge Jacques Brel se passionne pour l’aviation à l’âge de 35 ans en août 1964. Le rythme des spectacles l’oblige de passer rapidement de Biarritz (F) à Charleville et son imprésario loue un petit avion de tourisme Gardan GY-80 « Horizon » pour cela.

En vol, Brel sent soudain naître en lui un fort intérêt. Pendant 4h il suit les activités du pilote Paul Lepanse, pilote d’essais chez Sud-Aviation. Très peu après, Brel décide d’apprendra à piloter et recontacte Lepanse. Ce dernier devient son instructeur et s’adapte à la vie morcelée du chanteur et pourvoit à une formation complète sans passage en classe. Une 1ère grande amitié d’aviateurs naît alors. Brel découvre et adore dès lors tout autant l’atmosphère de camaraderie des aérodromes que les conversations au bar entre pilotes.

Élève doué, il obtient rapidement sa licence de pilote privé

 JB Pilote036

 et achète son propre GARDAN « Horizon » (F-BLPG), qu’il gardera quelque 3 ans.

ST10 -1

le GY-80   N°24 acquis par  Jacques Brel en 1966

Dès lors il vole un peu partout en France.

En 1966, il réalise quelques longs voyages, toujours accompagné de Lepanse, tout autour de la Méditerranée.

Puis BREL acquiert un WASSMER 421 en bois (11.1969) parce que la fabrique artisanale d’Issoire et ses ouvriers l’attendrissent : « C’est touchant de les voir bosser. Je trouve ça merveilleux. » Lepanse vit dans le midi et assure l’entretien de l’avion de Brel basé à Cannes-Mandelieu.

Brel-Super-4-Wassmer-600x431

GD5 GD6

Wassmer 421038

Mais il faut aller toujours plus loin et Brel s’offre un autre appareil, un bimoteur Beechcraft B55 Baron, de 2 fois 260cv.

Toujours excessif dans ses passions il veut apprendre à voler aux instruments et s’inscrit dans une très bonne école privée d’alors « Les Ailes », à Genève-Cointrin, au 81 de l’avenue Louis Casai (en activité de 67 à 95).

Un peu de l’histoire de JOJO,

l’avion de Jacques Brel 

« JOJO » est un Beechcraft Twin-Bonanza modèle D50 construit en 1956 (dans les ateliers de Wichita Kansas) et porte le numéro de série DH5. Il peut recevoir 6 passagers.

Beech D50

Motorisé de deux six cylindres Lycoming GO 480 de 295 CV chacun, équipés de réducteurs et de compresseurs.

********* 

L’arrivée de JOJO à Tahiti :

Le 30 novembre 1976. la compagne de Jacques BREL, Madly BAMY, achète l’avion que BREL baptisera « JOJO » en hommage à son meilleur ami Georges PASQUIER décédé.

Après de nombreuses difficultés techniques sur l’appareil, J. BREL obtiendra enfin les autorisations de vols.

Il utilisera son avion jusqu’à son départ en juillet 1978, pour ses déplacements personnels mais surtout pour de nombreux passages à caractère humanitaire, les évacuations sanitaires.

 Il avait fait aménager l’appareil pour cela, c’est pourquoi le * JOJO » disposait d’un gyrophare rouge.

 

Brel-et-son-avion-a-Hiva-Oa-en-1978

Quel que soit le temps, dans la plus pure tradition de l’Aéropostale, il s’envolera, indifférent aux brusques et violentes tempêtes du Pacifique.

Même lorsque la météo est au beau fixe, il prend des risques pour se poser dans ile de UA POU, car la piste est excessivement dangereuse…

Il s’agit d’un terrain improvisé, sans balisage, avec la montagne devant et sur les côtés ! De plus le terrain est en pente et légèrement courbé en bout !

Si on rate la manœuvre, il est impossible de se représenter. * Je me flanque la trouille !» dit-il, en décollant et en atterrissant à UA-POU.

Les habitants prendront vite l’habitude de cette merveilleuse chance que représente la liaison hebdomadaire que fait Jacques BREL. Car le * JOJO » apporte le courrier, les médicaments, les livres, en plus il prend gratuitement quelques passagers à chaque voyage.

GD12

Jacques et les sœurs d’Antuona dont sœur Rose 

 

Le 07 juillet 1978 Jacques quitte les Marquises pour Paris, l’avion sera rapatrié sur Tahiti par le pilote Jean François LEJEUNE.

Le 06 novembre 1978, peu de temps après le décès de Jacques, Mady revend l’avion à la Société Tahiti Perles de Mr Robert WAN.

Celui-ci fera repeindre l’avion aux couleurs Française bleu blanc rouge.

Après un peu plus de trois ans d’exploitation Mr WAN revendra l’avion le 18 janvier 1982 à Mr Yves Tchen Pan, qui le fera voler pour le compte de la Société Tuamotu Perles à Hikueru.

Air Tchen Pan créera la Société Air Océania (disparue depuis) c’est dans cette dernière que le Twin Bonanza terminera sa carrière.

Fin 1992, il est voué à un exercice incendie pour les pompiers de l’aéroport de Tahiti Faaa.

A cette époque Serge LECORDIER était président du Comité du Tourisme d’Atuona. Il est intervenu pour sauver le « JOJO » de l’Incendie.

C’est Mr Mottard, Commandant de l’aérodrome, qui fera le premier pas….. ensuite ce sera une grande chaîne de solidarité d’inconditionnels de Jacques BREL qui fera le reste jusqu’’au 03 octobre 2003. 

arrivee-Jojo-1 arrivee-Jojo-3

22 Février 95, arrivé à bord de l’Aranul 2, JOJO est tiré jusqu’à Atunoa où, il y restera en l’état jusqu’à l’été 2003, début de sa restauration par 3 personnes de Dassault Aviation.

EPSON DSC picture EPSON DSC picture

 EPSON DSC picture

 Comment Serge LECORDIER et Bernard BONZOM ont envisagé de retaper « JOJO »

En fait, la restauration du JOJO s’est programmée à la suite d’une rencontre à hôtel Hanakéé entre Serge LECORDIER et Bernard Bonzom, Technicien de chez DASSAULT en vacances aux Marquises en 2001.

Celui-ci avait donné l’espoir qu’’il arriverait à convaincre ses supérieurs.

Ce qui a été fait, avec l’aide de G.DAVID qui était alors Directeur Général de la Communication de Dassault Aviation et d’un groupe de bénévoles de l’Association Dassault Passion, dont Bernard faisait aussi partie tout comme les 2 autres personnes, Joël et Serge.

Ils avaient réussi, maintenant, il fallait monter le projet…..

Plus d’un an s’est écoulé, avant que Bernard, Joël, Serge, de chez Dassault, arrivent à Hiva Oa pour faire bénévolement, pendant leurs congés, la restauration de JOJO.

Toute la logistique nécessaire à cette opération avait été préparée à MERIGNAC.

Inauguration Espace Jacques Brel 004

Joël, « dit Jojo » et Bernard à leur arrivée aux Marquises

DCF 1.0

Ils étaient accompagnés par Patrick POIVRE DARVOR

arrivee-Jojo-2

Sœur Rose est venue encourager toute l’équipe.

 Pour la petite histoire, quand Jacques avait fait acheter l’avion par Madly, celui-ci était aux couleurs Françaises.

Après travaux sur l’avion,  notamment la mise place d’un gyrophare rouge, Brel l’avait fait repeindre aux couleurs Belges Jaune, rouge, noir.

Jojo

Une des rares photos de Jojo en vol avec J.BREL

Cliquez sur les liens ci-dessous pour avoir quelques images de J. BREL aviateur

https://youtu.be/fi8aFGKMw0Y[

https://youtu.be/2_FqK__Um9c

C’est de cette couleur qu’il a été repeint en septembre 2003, pour son dernier vol ad vitam.

DCF 1.0 DCF 1.0

Un hangar de tôles a été construit, à l’endroit même, où Jacques BREL dressait son écran de cinéma et qui est resté un lieu de rassemblement des jeunes de l’île d’Hiva Oa aux Marquies. On pousse la petite porte en fer et là c’est grandiose.

Il a été inauguré le 3 octobre 2003 par Patrick POIVRE D’ARVOR 

DCF 1.0

DCF 1.0

Joël, Bernard, PPDA,  G.DAVID

DCF 1.0

PPDA avec sœur ROSE lors de l’inauguration

Dans ce hangar on entends sa voix. Une sono diffuse ses plus belles chansons…

Ça vous prend les tripes !  Très facile de l’imaginer aux commandes de son avion Jojo, qui désormais restauré trône à l’abri des intempéries. 

Toutes les photos figurant dans cet article et dans l’album ont été prises par Bernard, Joël, qui a un surnom prédestiné de« Jojo » et Serge.

Etant à cette époque employé chez Dassault Aviation et faisant aussi partie de Dassault Passion, j’étais chargé de préparer la logistique et de faire acheminer le matériel pour cette opération et de conserver toutes les photos fournie par l’équipe en place à HIVA Oa.

Cliquez sur le lien ci-dessous pour visionner l’Album Photos de la restauration de JOJO

Le Restauration de JOJO
Album : Le Restauration de JOJO
L'ancien avion de Jacques BREL restauré par une équipe de DASSAULT AVIATION aidés par des bénévoles d'HIVA OA, une ile des MARQUISES.
37 images
Voir l'album
 

Jacques BREL repose, pas très loin de son avion, au cimetière d’Atuona.

DCF 1.0 DCF 1.0

Proche de Paul GAUGUIN

DCF 1.0

************

 Parmi les dernières volontés de Jacques BREL figurait la création d’un aéro-club aux Marquises pour permettre aux jeunes d’avoir accès aux carrières aéronautiques. Il avait entrepris les premières démarches avant de mourir.

C’est après la rénovation de JOJO et grâce à Gérard David de Dassault Passion, que l’aéro-club voit le jour.

Le premier avion, un monomoteur ST 10, est baptisé ce 9 octobre à la date anniversaire de la mort de Brel en présence d’Yves Jégo, secrétaire d’Etat chargé de l’outre-mer. L’aéroport est rebaptisé «Hiva Oa-Jacques Brel», portant le nom d’un homme comme seulement cinq autres en France. Deux jours de festivités se déroulent aux Marquises autour du chanteur et de sa passion pour l’aviation.

Aéroclub des Marquises Jacques Brel, Hiva Oa

 Le jeudi 9 octobre 2008 à 7h30, pour le 30 ème anniversaire de la disparition de Jacques BREL,  a été organisé par Gérard DAVID président de Dassault Passion, l’inauguration de l’« Aéroclub des Marquises-Jacques Brel » à Atuona sur l’île d’Hiva Oa, en présence du secrétaire d’Etat à l’outre -mer, M. Yves JEGO et de nombreuses personnalités, dont Miche BREL, PPDA et de nombreuses autres personnalités.

GD01

aeroclub-jacques-brel-hiva-oa_1224389069

Le 31 août 2008 Gérard DAVID accompagné par Teiva REID ont réalisé une première en convoyant un monomoteur ST10 de Tahiti vers Hiva Oa après une escale à Fakarava. Cet appareil est destiné à l’aéroclub Jacques BREL des Marquises.

GD1

Sitôt arrivé à Antuona, l’avion a été béni ….

GD3 GD4

GD8 GD7

ST10-2

le ST-10 F-BTHV  convoyé par Gérald DAVID et  Teiva REID à l’Aéroclub Jacques BREL à HIVA Oa

8-miche-livre-d-or_1224387759_thumbnail

20081009PHOWWW00267

Miche BREL et Gérard DAVID

imagesFNX64TIX

aeroclub-j-brel_1223976765_thumbnail danse-inauguration_1224312353_thumbnail

discours_y-jego_atuona_1224313263 discours-gts_1224312550_thumbnail

joueur-de-pu_1224312230_thumbnail

imagesWD3Y0T16 inauguration-aeroclub-brel_1224312721_thumbnail

inauguration_1223975687_thumbnail inauguration_o_1224306212_thumbnailmiche-brel-jego_1224312918_thumbnail miche-brel-et-y-jego_1224305972_thumbnail

 joueurs-de-tambours_1224306588_thumbnail

Miche sur la tombe de Jacques Brel

Très alerte malgré ses 82 ans, Miche (Thérèse), la seule épouse officielle de Jacques Brel, s’est recueillie quelques minutes sur la tombe de son mari seulement accompagnée de deux amis au cimetière marin d’Atuona. Cette visite discrète est intervenue peu après son arrivée sur l’île et volontairement avant les cérémonies officielles du 9 octobre, date anniversaire du décès. Très émue, Miche a déposé une couronne en forme de cœur. Elle explique : «J’ai accepté de venir, pour la première fois en trente ans, parce qu’il y a la création de l’aéro-club Jacques Brel et parce que l’aéroport va porter son nom. Je suis là pour Brel l’aviateur. C’était la grande passion de Jacques».

La cérémonie officielle en présence d’Yves Jégo, secrétaire d’Etat chargé à l’outre-mer, a été aussi très poignante. Plusieurs officiels ont eu du mal à retenir leurs larmes quand les jeunes filles pensionnaires de l’école Sainte-Anne ont chanté «Quand on a que l’amour». Puis Philippe Callens, un pilote-chanteur-élu en Picardie, a entonné a capella «Aimer», enfin Joseph Kaiha, ministre de la culture de Polynésie, a terminé par «Les Marquises».

 7f511e12-96a2-11dd-9906-a1e2d7f4f7db

Miche Brel dépose une couronne de fleurs sur la tombe tandis que les jeunes filles de l’école Sainte-Anne chantent «Quand on a que l’amour».

L’instant est poignant et plusieurs officiels ont du mal à cacher leurs larmes.  

Parallèlement en France, le deuxième avion de Jacques Brel fut installé sur un îlot polynésien du 4 au 12 octobre sur les Champs-Elysées pendant le Centenaire de l’Industrie aérospatiale française. « 30 ans après, l’aventure du poète aviateur continue… »

***********

Notre prochaine réunion, la première de 2018 aura lieu le vendredi 26 janvier ou 

Elise PORTES « HESSENCIELLE » Huiles essentielles, nous parlera de son activité.

D’ici là :

A l’occasion de la fête de Noël et, pour quelques jours, chassez les chagrins, les soucis et les douleurs et laissez place à l’amitié, la joie et la bienveillance.

Alors, souriez, rêvez, donnez, partagez, faites des vœux ….. Le temps est venu de croire en la magie de ces quelques jours de fête.

Je vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d’année, en espérant que tous vos vœux soient exaucés.

JPV

 

 

 

 

 

Le Village de Noël 2017

Classé dans : Les Activités de l'Association — 19 décembre, 2017 @ 4:53

**************

Quelques photos du stand de GUJAN-MESTRAS ACCUEILLE

lors du Village de Noël le 17 décembre 2017

 

DSCN2320

Noël 2017040

 Noël 2017039

25497371_274990966358210_1151628497_n

25497217_274991283024845_1790838809_n

25465893_274991006358206_911549993_n 25466027_274990993024874_372783644_n

25395128_274990983024875_1134956767_n 25465599_274990969691543_1766102594_n

25465996_274990959691544_1692324076_n 25488705_274991239691516_1490899819_n

25488607_274991009691539_2074223453_n 25488545_274991023024871_1697607272_n

25497247_274990549691585_1441874304_n 25520077_274991243024849_1230258173_n

25463847_274991253024848_1700499101_n 25463957_274990989691541_991717574_n

25463898_274990949691545_1836061225_n 25463873_274990999691540_2050804735_n

25463844_274991256358181_1964781797_n 25463830_274990926358214_132137650_n

25463802_274991019691538_1030956968_n 25463844_274991256358181_1964781797_n

25463830_274990926358214_132137650_n 25463802_274991019691538_1030956968_n

  25497533_274991026358204_284366722_n 25497231_274990933024880_731043525_n

25497110_274990556358251_194499353_n 25497037_274990546358252_1406375281_n

25488847_274990493024924_799767242_n 25488540_274990593024914_822571123_n

25466052_274991206358186_1024380985_n 25466046_274990599691580_378481669_n

25465887_274990589691581_676637781_n 25465856_274990539691586_1806820134_n

25465706_274990473024926_291151715_n 25465616_274990566358250_944650738_n

 25465966_274990513024922_615108327_n 25465691_274990979691542_776441216_n

les-petites-mains-du-pere-noel-ont-confectionne-de-delicieuses-crepes

Les petits nains du Père Noël ont confectionné de délicieuses crêpes

Photo de Jacky DONZERAU dans le journal Sud-Ouest du 19 décembre

DSCN2323 DSCN2322

DSCN2322

 25488753_274991316358175_2125329822_n

Départ pour la Laponie

***********

Malgré la pluie qui est tombée au plus mauvais moment, vous avez récolté environ 700€.

Merci à vous tous qui avez participé.

**********

Réunion mensuelle du vendredi 24 novembre 2017

Classé dans : Les Rendez-vous Mensuels — 26 novembre, 2017 @ 4:15

 ***********

Vendredi 24 novembre à partir de 9h15 à la Maison des Associations, épluchage des légumes et préparation du repas du soir :

Jpeg Jpeg

Jpeg

sous la surveillance de Maurice

et préparation de la salle

Jpeg Jpeg

**************

A partir de 19h00, 100 personnes ce sont retrouvées pour écouter Alain HOUILLON nous parler de son métier :

  Jpeg Jpeg

 Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

Présentation d’Alain HOUILLON :

Jpeg

Alain HOUILLON est Périgourdin avec un parcours peu commun et aussi un personnage attachant qui aime la nature.

Arboriste-grimpeur autodidacte, il est le médecin des arbres, allant au chevet des cèdres malades et des pins souffrants ou des chênes blessés.

Il est passionné par les arbres qu’il considère comme des amis indispensables à la survie des humains.

C’est pour cette raison, qu’un arbre en souffrance requiert toute son attention et ses soins.

Il sillonne ainsi toute la région et intervient dans de grandes propriétés et des domaines viticoles.

Grimpé à la cime des arbres, il les ausculte, diagnostique leurs faiblesses et applique des remèdes naturels dont lui seul a le secret.

C’est de sa rencontre avec Matthieu Cabaussel au cœur de la forêt Usagère de LA TESTE, qu’est née « La Pignafeu », dont il vous parlera au cours de son exposé.

La PIGNAFEU, un allume-feu qui fait lien entre leur passion pour la nature, pour le territoire, et bien sûr pour les moments partagés autour d’une belle flambée.

 

Alain HOUILLON005

******************

L’EXPOSE D’ALAIN HOUILLON

commence par LA PIGNAFEU

5d2f03_b3214fa5703446089c76e17247b74cb8

L’allume-feu naturel du Bassin

d’Arcachon

Une histoire de passionnés : 

Dans la société actuelle « hyperconnectée », allumer un feu demeure une pratique ancestrale synonyme d’apaisement, de réconfort et de contemplation. Prendre le temps de se ressourcer autour d’une cheminée pour se réchauffer, pour faire la cuisine ou simplement pour le plaisir fait partie de la vie des Hommes depuis les fondements de l’humanité.

Nous avons donc décidé de nous lancer dans un projet original. Un projet qui fasse le lien entre notre passion pour la nature, pour notre territoire et bien sûr pour les moments d’exception partagés autour d’une belle flambée ! 

La Pignafeu, cet allume-feu né à La Teste en 2013, au cœur de la forêt des Landes de Gascogne, c’est avant tout l’histoire d’une rencontre.

Ces deux là ne jurent que par les flammes et le barbecue, le vrai. Ne leur parlez même pas de plancha… Sur le bassin d’Arcachon, deux amoureux des pins et de la forêt ont inventé un allume-feu naturel à base de pignes de pin.

La Pignafeu est pour nous l’occasion de parler du Bassin d’Arcachon, et bien entendu de vous inviter à faire une pause dans notre vie trépidante, pour prendre le temps de nous retrouver, entre amis ou en famille, autour de la chaleur d’un feu.

Et depuis plus de trois ans, lui et Alain Houillon mènent, durant leur temps libre, un projet au nom plutôt insolite, la Pignafeu, un allume-feu produit sur le Bassin et commercialisé en Gironde. « Le patrimoine forestier du Bassin n’est pas valorisé à la hauteur des traditions maritimes », regrette Matthieu Cabaussel. « Ce produit, c’est un projet qui fait lien entre notre passion pour la nature, pour notre territoire, et bien sûr pour les moments partagés autour d’une belle flambée ! »

Terminé le papier journal et les produits chimiques.

  • Que du vrai : des pignes et de la résine de pin comme seuls composants
  • Un produit local : conçu et fabriqué sur le Bassin d’Arcachon
  • Un produit artisanal : récolté, transformé et conditionné à la main
  • Un produit patrimonial : de la résine issue de pins gemmés à l ‘ancienne

point commun

gemmage-8 5d2f03_35936cf2ef824227a87b85685d782b8d

Si Alain Houillon et Matthieu Cabaussel en sont les deux chevilles ouvrières, ils s’appuient sur d’incroyables ouvriers : les écureuils.

Deux artisans à la manoeuvre !

le gemmeur copie l'écureuil copie

 

 L’écureuil roux est un petit rongeur arboricole qui habite la forêt landaise. Reconnaissable à sa longue queue en panache et son ventre blanc, il affectionne les milieux boisés riches en biodiversité.

Ecureuil

Car la pigne – le nom régional de la pomme de pin ou du cône – est leur principale matière première. « Nous les ramassons dans les forêts de La Teste une fois qu’elles ont été grignotées par les écureuils. Ces rongeurs apprécient tout particulièrement les pignons de pin maritime. Pour accéder à leurs précieuses récompenses, ils doivent débarrasser la pigne de ses écailles. Ils jettent alors le trognon que nous nous empressons de collecter ! »

pigne rongée  

Un travail d’orfèvre, une œuvre d’art même, qui connaît désormais une seconde vie.

Marmite, churros et colophane…

Avec ces restes de repas, récoltés dans de larges paniers,

Pignafeu X1146 5d2f03_050872ce32f949e98079abe04aa1321d~mv2_d_3008_2000_s_2

Nos deux hommes passent ensuite à l’étape du glaçage. Pour ce faire, Matthieu Cabaussel rassemble la résine récoltée sur la petite centaine de pins qu’il gemme.

Pignafeu X2147

Matthieu Cabaussel gemme lui-même ses pins depuis l’adolescence

Elle est ensuite plongée dans une grande marmite et chauffée pour atteindre 150 degrés.

5d2f03_a6fb4a4d024a460ba5140a7d740e0e5a~mv2_d_3008_2000_s_2 5d2f03_4685efd56595417bbb1b42463351f94a~mv2_d_2000_3008_s_2

À la manière des churros, les pignes sont ainsi « glacées » immédiatement. Cet enrobage, composé naturellement de colophane et d’essence de térébenthine, a la particularité de s’enflammer rapidement avant de passer le relais au tronc de la pigne.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA 

« Nous n’avons finalement rien inventé puisque, à l’époque où la forêt était « gemmée », les résiniers conservaient les galips, c’est-à-dire les copeaux de bois, pour s’en servir d’allume-feu naturel », rappellent les deux hommes. Remise au goût du jour et commercialisée dans des bourriches d’huîtres, Pignafeu, version 2016, commence à connaître un certain succès auprès des épicuriens du Bassin et des amoureux des grillades.

Pignafeu145

 

pas de fumée sans feu copie

pourquoi pignafeu copie

 

Stockage :

OLYMPUS DIGITAL CAMERA OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Partenaires:

 5d2f03_7213631987794e5fa67753f877c8e5ea

5d2f03_d6acf905deb349c6bf4e83da3bc65738

   

Sur le Bassin d’Arcachon et sa région

E.Leclerc Mios

1 rue jean Marie Pelt

33380 Mios

Relais des Abatilles

112 Boulevard de la Côte d’Argent

33120 Arcachon

La Teste vins

7 Avenue du Général Leclerc

33260 La Teste de Buch

I love BA

Place du marché

33260 La Teste de Buch

Offices de tourisme

La Teste de Buch, Audenge, Biganos, Marcheprime, Mios

Unikalo

241 Avenue Gustave Eiffel

33260 La Teste de Buch

Briconautes

Route de Parentis

40600 Biscarrosse

Epicerie Etc Etc

24 Avenue du général de Gaulle

33510 Andernos

Ailleurs dans le monde…​

Droguerie Bejottes

11 rue Condillac

33000 Bordeaux

Comptoir Energies

Centre commercial Les Terres Douces

Avenue du Périgord

33370 Salleboeuf

Maison Lacoste Librairie Papeterie

65 Rue Augustin Lesbazeilles

40000 Mont-de-Marsan

Saintonge Pratique

 33 Allée de Rochefollet 

17100 Bussac sur Charente

Hossegor Surfing Academy

284 avenue des Charpentiers

40150 Soorts-Hossegor

 ***************************

LE GEMMAGE

  

Le gemmage hier :

Pignafeu X2147

IMG_0503_ec1a9c8b6f Gemmage-Resinier-02

 Cliquez sur le lien ci-dessous pour regarder une vidéo sur le gemmage :

https://youtu.be/YrhWtMc4DGM

Le gemmage aujourd’hui : 

de Matthieu Cabaussel.

Le gemmage fait un retour discret au cœur de la forêt usagère

Disparu à petit feu durant la seconde moitié du 20e siècle, le gemmage fait un retour discret et encadré en forêt usagère.

Depuis cet été, 200 pins sont gemmés et donnent résine, sur une parcelle à proximité de la route des campings pylatais.

Plusieurs entreprises ont réinvesti quelques parcelles pour gemmer- en oubliant le traditionnel pot de résine et le hapchot »,  au moyen d’un nouveau procédé, dit en vase clos.

Des essais et des développements sont, par exemple, menés dans des forêts de Biscarrosse, du Val de l’Eyre, du Porge…

Et depuis le début de l’été, c’est sur une parcelle de la forêt usagère que la résine coule à nouveau, à proximité de la route menant aux plages océanes.

Sur ces quelques hectares, propriétés de la Société Civile du Patrimoine des Usagers, notamment administrée par quelques responsables de l’Addufu dont Jean-Claude Dupoy, Christian Gousset et Matthieu Cabaussel. Environ 200 pins sont actuellement gemmés.

Et pour récolter la résine, ces derniers ont fait appel à la société Hollste et son programme Biogemme, l’une des entreprises à l’origine de la relance du gemmage en Aquitaine.

Nous effectuons une pique » circulaire avec une perceuse équipée d’une fraise ». explique Luc Leneveu, le responsable du projet Biogemme », face à l’un des pins en expérimentation.

« Puis nous appliquons un activant obtenu à base d’acides végétaux. La résine coule via un entonnoir et une poche semi-hermétique. Cela permet d’obtenir un produit non souillé et d’une grande qualité ».

La gemme récoltée est l’ingrédient de base de l’huile essentielle utilisée dans le Bol d’air, produit commercialisé par l’entreprise Holiste.

Un gemmage encadré, borné, contraint.

Mais le massif usager de La Teste se distingue du reste de l’immense forêt de production.

Son statut unique, ses traditions séculaires et son relief escarpé en font un site très particulier…

Un site où le gemmage doit être encadré, borné, contraint.

C’est pour anticiper cette reprise de l’activité et construire des règles communes que des usagers, des élus – dont le maire Jean-Jacques Eroles – et des partenaires de ce projet se sont retrouvés II y a quelques jours, salle Maugis, puis en forêt pour présenter cette nouvelle expérimentation.

Parmi eux, Luc Leneveu bien sûr, l’entreprise Hoiiste et quelques administrateurs de l’Addufu dont Jean-Claude Dupoy, Christian Gousset et Matthieu Cabaussel.

D’ici l’été 2017, leur objectif commun est de publier un guide de bonnes pratique du gemmage en forêt usagère. Et ce petit groupe de réflexion va déjà très loin, discutant du nombre de piques, de la durée de la saison de gemmage, de la pérennité du pin mais aussi de l’accessibilité et la diversité du sous-bois: •

Nous privilégierons l’aménagement de menades, c’est-à-dire des sentiers discrets de pin en pin, pour conserver les sous-bois,

À noter que les propriétaires, les usagers, la Dreal, la commune et les associations environnementales seront également impliqués.

L’ADDUFU est partenaire de la SCPU  dans le cadre du gemmage. Des expérimentations sont en cours, dans le strict respect de l’environnement, toute mécanisation, coupe rase de sous bois ou utilisation d’activant issu de l’industrie pétrolière étant proscrits. L’objectif de ce partenariat est de reprendre le gemmage sur une grande partie de la forêt usagère et d’anticiper cette reprise en élaborant un guide de bonne pratique du gemmage adapté aux techniques de récolte moderne et compatible avec les patrimoines naturel et culturel de la forêt usagère.

Un nouveau procédé

Le processus :

 Crédit photos et Texte de Matthieu CABAUSSEL

gemmage-4

Claude CORAU ancien gemmeur porgeais a mis au point il y a dix-huit ans un nouveau procédé qui permet de collecter la résine liquide dans une poche en plastique fixée au pin.

5446a57e6a322

Le hapchot est remplacé par une perceuse équipée d’une scie cloche et la care par des trous d’environ 30mm de diamètre.

gemmage-8  544d65a579aad

KKiX_Wjz0NGALE2VUctM0XORYo8   gemmage-1

gemmage-2

Suivi d’une application d’un activant obtenu à base d’acides végétaux.

546f826dc8f0b

546f80a545c8c

La résine coule via un entonnoir et une poche semi-hermétique en plastique fixée au pin. Cela permet d’obtenir un produit non souillé et d’une grande qualité.

 Le gemmage en vase clos est une technique mise au point et perfectionnée par Claude Courau. Le principe reste identique aux méthodes ancestrales: blesser le pin pour en récolter la résine, secrétée par l’arbre afin d’assurer sa cicatrisation. Après avoir pratiqué une pique circulaire à l’aide d’une perceuse électroportative, un activant (neutre ou acide) est appliqué à la blessure avant d’apposer un boitier hermétique qui guide la résine dans un réservoir étanche: une poche en plastique ou un pot en verre. Ce procédé préserve la résine des impuretés (insectes, sable, débris végétaux, eau de pluie, …) et limite l’évaporation de l’essence de térébenthine. 

La pique se pratique tous les 15 jours, au bout desquels le gemmeur fera une nouvelle empreinte circulaire au droit de la précédente.

L’innovation réside à la fois dans la qualité de la résine obtenue (le vase clos permet d’isoler la gemme récoltée du milieu extérieur), mais également dans une simplification des tâches du gemmeur, qui permet une diminution substantielle du temps passé sur chaque pin pour récolter la résine (les étapes de pelage de l’écorce pour la préparation de la carre et de barrasquage en fin de saison sont supprimées). Par ailleurs, l’affutage des outils qui représentait dans le cadre du système Hugues une étape longue et délicate, fruit d’un apprentissage assidu de la part des jeunes gemmeurs, est également supprimée.

La filière est en cours de structuration, et plusieurs projets de relance du gemmage ont vu le jour depuis 2012 dans la forêt de Gascogne, utilisant le gemmage en vase clos. La résine est distillée après récolte, ce qui permet d’obtenir de la colophane et de l’essence de térébenthine, produits de première transformation. Au delà des débouchés déjà connus et exploités par le passé (peintures, vernis, colles, huiles, …) l’industrie chimique et pharmaceutique s’intéresse de près aux produits de seconde et troisième transformation qui permettent d’obtenir des molécules de qualité, dont certaines sont spécifiques au pin maritime du massif landais. L’association « Gemme la forêt d’Aquitaine », crée en 2014 a pour but de fédérer les acteurs de la filière pour promouvoir la relance du gemmage en Aquitaine: de la production de la résine à la valorisation des produits obtenus après distillation et transformation.

 *************

 Le gemmage faisait vivre 16 500 familles des Landes de Gascogne en 1952. Son retour tiendra plus de la niche que de la masse.

« Le gemmage a connu son apogée avant la grande crise de 1929, puis un lent déclin, jusqu’à disparaître totalement dans les années 1980  », rapporte Yves Lesgourgues, directeur du Centre régional de la propriété forestière d’Aquitaine, spécialiste de massif aquitain. En 1921, ce massif produisait 151 millions de litres de résine par an, mais seulement 25 millions en 1969, rappelle Raymond Lagardère dans son livre témoignage, « Sous les grands pins ».

En 1952, on comptait encore, précise-t-il, 16 500 familles de résiniers dans les Landes de Gascogne. Elles n’étaient plus que 4 000 en 1970. Ce syndicaliste, notamment à la tête de la Fédération des gemmeurs CGT, a été de tous les combats de la défense du gemmage. Jusqu’au coup de grâce, en 1989. Quelques lignes dans le rapport d’une mission interministérielle qu’il cite : « La mission estime que les pouvoirs publics et industriels concernés devraient poursuivre et développer les programmes de recherche permettant de mettre en valeur, par des voies autres que le gemmage, la richesse potentielle contenue dans la forêt de pins maritimes de l’Aquitaine » !

Raymond Lagardère met clairement en cause l’absence de volonté politique des pouvoirs publics dans le déclin du gemmage. Pour sa part, Yves Lesgourgues estime qu’il est lié à une perte de compétitivité face à la montée de la concurrence internationale, en raison de coûts de main-d’œuvre élevés. Mais lié aussi à une réduction des soutiens, notamment ceux du Fonds d’orientation et de régulation des marchés agricoles. On prête à Raymond Barre d’avoir un jour déclaré, s’agissant du gemmage, qu’il fallait arrêter de parler de techniques qui datent de la lampe à huile !

Retour vers le futur

Mais s’il appartient à un passé qui a laissé des traces indélébiles dans la mémoire régionale, le gemmage n’est peut-être pas tout à fait mort. Le passé se découvre un futur. Il a pour nom Sust- Forest, un projet européen qui vise à en relancer la pratique en Aquitaine, mais également en Espagne et au Portugal, deux pays qui se trouvent dans la même situation que la France . Ils ne produisent plus de résine et sont, de fait, totalement dépendants des importations : Chine, Brésil, Indonésie, Madagascar … avec des prix mondiaux à la hausse. L’industrie’ industrie française en consomme 30 000 tonnes par an.

Reste à valider la faisabilité de la relance. C’est l’objet d’une étude socioéconomique actuellement en cours. Financée dans le cadre des eurorégions (Intereg), elle est confiée à la société de recherche Rescoll, basée à Pessac (33) et spécialisée dans la formulation des poly- mères. Sa restitution est prévue pour le 30 octobre, dans les locaux de Bordeaux Sciences Agro, à Gradignan (33).

Il ne faut toutefois pas s’imaginer un retour du gemmage à grande échelle Nicolas Langlet, directeur du pôle de compétitivité Xylofutur, le situe plutôt dans « une logique de circuit court pour des produits de niche, biosourcés, à forte valeur ajoutée ».

Jpeg  Jpeg

***********

Après cela, Alain HOUILLON s’est lancé dans un grand dialogue avec les adhérents de GUJAN-MESTRAS ACCUEILLE, pour expliquer sa passion pour les arbres, dont il en a fait son métier.

Et là, nous sommes allés de découvertes en découvertes sur la vie des arbres et la façon de s’en occuper, surtout qu’Alain est intarissables sur ce sujet ……

Il dit même que l’on peut dialoguer avec eux ……

Pour écouter, cliquez sur le lien ci-dessous :

A la fin de son exposé nous l’avons remercié comme il se doit et il a reçu une ovation de la part des adhérents.

**********

Puis nous avons souhaité les anniversaires des natifs de novembre avant de donner quelques infos sur les activités de notre Association GUJAN-MESTRAS ACCUEILLE.

Mais comme pratiquement personne n’a écouté, donc peu d’intéressés, elle ne sont pas retransmises sur le blog … 

Manque de discipline …. allez savoir. Dommage.

On fera peut être mieux la prochaine fois.

Puis nous avons dégusté un  potage  au potiron et une choucroute

Jpeg

Jpeg Jpeg

Jpeg Jpeg

  *************

Prochaine réunion : vendredi 15 décembre à la Maison des Associations où, pour la dernière réunion de 2017, Gérard DUROUX nous parlera de la vie de Jacques BREL.

**************

 

 

Assemblée Générale Ordinaire du 27 Octobre 2017

Classé dans : les Assemblées Générales — 30 octobre, 2017 @ 3:11

 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

de

GUJAN-MESTRAS ACCUEILLE

Vendredi 27 Octobre 2017 à 19 heures 30

Maison des Associations de GUJAN-MESTRAS

Le Président :

Je vous prie d’excuser Madame le Maire et amie Marie-Hélène DES ESGAULX et je remercie de leur présence, Xavier PARIS Premier adjoint et Adjoint aux finances mais aussi Membre de notre Association,  André MOUSTIE, Adjoint aux Sports et aux Associations ainsi que toutes les personnes présentes ce soir.

 En Préambule

Cette assemblée étant élective, l’appel des cotisations a été fait avant l’Assemblée Générale car seuls les membres actifs peuvent voter lors de l’Assemble Générale.

  • Membres actifs dits adhérents : sont membres actifs les personnes physiques qui ont réglé leur cotisation annuelle. Art. 4 des Statuts de l’Association 

82 personnes présentes ce soir à jour de leur cotisation, le quorum étant atteint et largement dépassé, l’Assemblée peut se dérouler normalement 

Membres du bureau présents :

Sylvie GERMANEAU, Eliane LELY, Dominique LEMESLE, Monique WEBER, Daniel CHAUVIN, Jean-Paul VINCENT. 

Sylvie GERMANEAU notre secrétaire étant un peu en retard pour des raisons professionnelles, le Président présente le  Bilan moral de la saison 2016 / 2017

    Nombre d’adhérents :

Pour la saison 2016 / 2017 nous étions 114 adhérents dont 2 gratuits, Nathalie et Claude qui nous assurent tout au long de l’année la sonorisation de nos réunions. 

Pour la saison 2017 / 2018 toujours pour les mêmes raisons d’intendance et d’assurance dans les locaux qui nous reçoivent, nous ne souhaitons pas dépasser le nombre de la saison précédente.

C’est pour cela que nous n’avons pas participé au forum des Associations cette année encore. 

A ce jour, 17 personnes sont en liste d’attente. 

Les réunions mensuelles : 

          Janvier : Nadia SENECHAL nous a parlé de l’évolution du trait de la côte Atlantique

          Février : Daniel DUHAND nous a raconté l’Histoire du Paquebot AFRIQUE

          Mars : Roland MONTALIEU nous a parlé et présenté ses peintures et de se poèmes

        Avril : Jean-Baptiste VIN-RAMARONY nous a fait découvrir La Spiruline du Val de LEYRE

          Mai : Pascal FUR nous a présenté L’association A.D.D.U.F.U

          Juin : Sortie de fin de saison à la Gabare 

Moyenne de Participation aux réunions mensuelles : 80% des adhérents sur l’ensemble de la saison, sachant que dans la plupart des autres associations, cette moyenne se situe entre 25 et 30%.

C’est grâce ou à cause de ce taux de fréquentation que nous sommes contraints de limiter le nombre d’adhérents.

 Participation aux actions Municipales en 2016 / 2017 : 

  • Carnaval
  • Fêtes du 14 juillet
  • Les Jeudis de Larros
  • Gujan-Mestras en Fêtes où GMA, avec une quarantaine d’adhérents participants, est la plus représentée.
  • Le Téléthon
  • le Village de Noël 

Approbation du bilan Moral : 

Vote : Le rapport moral est adopté à l’unanimité

*****************

Eliane LELY notre trésorière présente le bilan financier  

Compte GMA au 30/09/2017

Dépenses 2016/2017

Recettes 2016/2017

 

 

Cotisations

3 360,00 €

Frais de gestion

1 103,24 €

adhérents

114

Achat papèterie – Divers

116,74

Subventions

950,00 €

Frais bancaires

53,25

municipale

300,00 €

Abonnement Blog

178,98

Gujan Mestras en fête

650,00 €

Assurance 2015 et 2016

754,27

 

 

Frais d’activités

10 047,95 €

Recette activités

7 005,50 €

Achat denrées

4 313,54 €

Participation repas

3 892,00 €

adhésion comité des fêtes

88,00 €

Vente crêpes Noël

1 385,50 €

Anniversaires-frais divers

2 159,31 €

gabare

1 640,00 €

Anim- décor-

235,99 €

adhésion comité des fêtes

88,00 €

Vin- apéritif

972,24 €

 

 

achat matériel cuisine

538,87 €

 

 

Gabare

1 640,00 €

 

 

obsêques

100,00 €

 

 

Total charges

11 151,19 €

Total recettes

11 315,50 €

Excédent sur la période

164,31 €

Déficit sur la période

 

Total général

11 315,50 €

total général

11 315,50 €

RESULTAT ANNEE 2016/2017

Recettes

11 285,50 €

 

 

Dépenses

11 121,19 €

CCP au1/10

5 383,85 €

Bilan

164,31 €

CAISSE

839,81 €

année antérieure

6 059,35 €

 

 

solde au 1/9

6 223,66 €

 

6 223,66 €

nous avons servi 844 repas soit un  cout du repas de  5,11 € sans assiettes, serviettes, nappes….

le coût total : 6,90 € avec  apéritif, assiettes, nappes, serviettes

 

chaque adhérent paie, s’il participe à tous les repas: 30€ + (5×10)= 80€

 

le coût par adhérent assurance  et blog compris est de 9,78 €

C’est pour cela que nous vous proposerons au vote l’augmentation du prix du repas pour les invités.

 Commente le solde de 6223,66€ : lors de la première élection de Jean-Paul comme président de GMA, nous avons décidé de ne pas toucher à la somme qui était en caisse à ce moment là soit environ 3000€ et de ne fonctionner qu’avec nos rentrées financières suivante. Ce que nous avons fait. Donc aujourd’hui notre marge de fonctionnement est d’environ 3000€ soit à peu prés l’équivalent d’une année de cotisation. 

Bilan financier : le solde positif de gestion montre la bonne gestion de l’Association.

Trois points importants décidés lors de la dernière réunion du bureau : 

  1. Les personnes inscrites au repas qui se désisteront après la date limite d’inscription sans prévenir, se verront réclamer le prix du repas
  2. Les personnes qui s’inscriront après la date limite définie sur la convocation ne seront pas acceptées.
  3. Les personnes n’ayant pas réglé leur cotisation avant la réunion de fin novembre 2017 seront considérées comme ne voulant plus faire partie de GUJAN-MESTRAS ACCUEILLE.

Nous serons stricts à ce sujet. 

Approbation de Bilan Financier : 

Vote : Le bilan Financier est approuvé à l’unanimité des présents.  

Merci à Eliane pour la bonne tenue des comptes 

*****************

Résolutions soumises au vote : 

Point 1 – Renouvellement du Bureau  

Comme nous arrivons au terme de ces 2 années de mandat, tous les membres du bureau sont à élire ou réélire. 

Il faut savoir que les membres élus souhaitent se représenter et qu’à ce jour, nous n’avons pas reçu de candidatures 

ARTICLE 9 – Fonctionnement et Bureau de l’Association 

Le fonctionnement de l’association GUJAN-MESTRAS ACCUEILLE est assuré par : 

  1.  Un Bureau composé de trois à sept membres élus par l’assemblée générale à la majorité absolue pour deux années.
  • un président.
  • un président d’honneur le cas échéant,
  • un ou plusieurs vice-présidents le cas échéant,
  • un secrétaire et un secrétaire adjoint le cas échéant,
  • Un trésorier et un trésorier adjoint le cas échéant. 

Les membres du Bureau sont rééligibles à l’issue de leur mandat. 

Est éligible au Bureau tout membre de GUJAN-MESTRAS ACCUEILLE depuis plus de six mois, à jour de cotisation et majeur à la date de l’élection. 

Le Bureau est investi de tous pouvoirs, dans la limite de l’objet social de GUJAN-MESTRAS ACCUEILLE et des décisions incombant aux assemblées générales en vertu des présents statuts. 

Le Bureau se réunit chaque fois qu’il est nécessaire mais au moins quatre fois par année, sur convocation de son président ou à la demande d’un de ses membres.

Tout membre du Bureau qui serait consécutivement absent non excusé à plus de deux réunions sera de plein droit considéré comme démissionnaire. 

Le Bureau est actuellement le suivant :

Président : Jean-Paul VINCENT

Vice-Président : Daniel CHAUVIN

Secrétaire : Sylvie GERMANEAU

Secrétaire Adj. : Dominique LEMESLE

Trésorière : Eliane LELY

Trésorière Adj. Monique WEBER 

Le Président : Lors des précédentes Assemblées Générales, j’avais annoncé que ce serait mon dernier mandat de Président de GMA mais comme mon cœur tient bon et si vous le voulez bien, je postule pour un nouveau mandat de 2 ans, mais j’aimerai que ce soit une femme qui prenne la suite. 

Y a-t-il des candidats pour les différents postes ?

 Réponse : aucun candidat

Vote : Unanimité pour la reconduction du bureau actuel  

Sont élus pour un nouveau mandat de 2 ans :

Président : Jean-Paul VINCENT

Vice-Président : Daniel CHAUVIN

Secrétaire : Sylvie GERMANEAU

Secrétaire Adj. : Dominique LEMESLE

Trésorière : Eliane LELY

Trésorière Adj.: Monique WEBER 

 

Point 2 – Augmentation du prix du repas pour les invités de 8 à 10€

Vote : l’augmentation du prix du repas est votée à l’unanimité. Le prix du repas pour la prochaine réunion sera de 10€ pour les invités.

*************

Je passe maintenant la parole à Edith LAFON, qui va vous présenter les sujets de nos futures réunions mensuelles pour la saison 2017 /2018 : 

    29 Septembre 2017 : Sandie ROCHE « Les Escargots de la Côte d’Argent »

    27 Octobre : Assemblée Générale Ordinaire élective et Buffet Auberge Espagnole

    24 Novembre : Mathieu CABAUSSEL ou Alain HOUILLON nous parleront du Gemmage et de Pignafeu.

    15 Décembre : Soirée de fin d’année ou Gérard DUROUX nous parlera de Jacques BREL

   Nous avons des accords avec :

    26 janvier 2018 : Elise PORTES « HESSENCIELLE » Huiles essentielles

    23 Février 2018 : Cafés Tchanqués / Maxi-Coffe

    30 mars 2018 : Zam’Zen

    27 Avril 2018 : Océan Thérapie

    Maison de la LPO à Audenge

    Les Voiles d’Antan

    Saravane

    So Voile

Les sujets sont arrêtés mais les dates et l’ordre des présentations ne sont pas tout à fait figés.

Il faut rappeler que TOUS nos intervenants le font à titre bénévole et que l’on ne peut que les en remercier.

JPV : Là je vais titiller Marie-Hélène mais avec tous les sujets que nous avons traités, je pense qu’il aurait de quoi faire à GUJAN quelques belles soirées intitulées  « Richesses de la Communauté Urbaine Sud Bassin » 

Conclusion du Président : 

Etre Responsable d’Association comme GUJAN-MESTRAS ACCUEILLE est une grande satisfaction et réunir autant d’adhérents dans un tel esprit de Convivialité est, je pense presque un petit miracle auquel je n’y suis pour pas grand chose, c’est seulement grâce à vous adhérents et aussi pour beaucoup grâce aux membres de la Commission Restauration / Préparation Salle, qui ce soir sont vos invités et que je vais citer et féliciter : 

Françoise et Maurice SAPIN, Jeanine et Charles PREAU, Eliane et Jean-Claude LELY, Edith et Alain LAFON, Denise et Jean-Pierre DARROUZES, Catherine COLART-VINCENT, Evelyne MILLERIOUX, Jocelyne BARNAGAUD, Sylvie GERMANEAU, Daniel CHAUVIN ….pour la qualité et le coût des buffets qu’ils nous proposent et je puis vous dire que c’est un sacré boulot. 

Je citerai aussi Edith LAFON pour son aide précieuse et son investissement dans la recherche de sujets et d’intervenants, qui viennent nous présenter les sujets, toujours à titre bénévole …. Je pense que c’est un tour de force mais elle sait bien le faire et je pense quelle ferait une bonne présidente de GMA. 

Je n’oublie pas non plus Hélène et Dominique COUTURIER, qui lavent et rangent les verres après chaque réunion. 

C’est pour tout cela que lors de leurs anniversaires, ils ont tous un cadeau un peu plus important. 

A ce jour avec les départs enregistrés nous pourrons probablement accueillir 8 nouveaux adhérents, pour être au même nombre que la saison précédente. 

Un petit mot sur notre blog :

Nous avons enregistré 135000 visites en 5 ans soit environ 74 visites par jour. Sympa pour le journal de notre Association. 

Je vous remercie de m’avoir écouté et avant de clore cette Assemblée Générale, avez-vous des questions à poser ?

 

Questions/réponses : Pas de  questions  

Je déclare close cette Assemblée Générale Ordinaire de GUJAN-MESTRAS ACCUEILLE et je vous remercie de votre présence.

**************

Puis nous avons souhaité les anniversaires de septembre 2017 tout en donnant quelques infos sur les activité de GMA : 

Samedi 21 octobre, pour le loto du Téléthon, 6 personnes de GMA ont préparé et livré 500 crêpes ce qui représente une participation de GMA d’environ 400,00€. Merci à eux.

Puis Xavier PARIS en tant qu’organisateur nous a parlé du MOTOTHON :  

Le 10 décembre, dans le cadre du Téléthon 2017, nous participerons MOTOTHON. Comme l’année précédente, nous aurons probablement besoin de signaleurs pour aider à la sécurité du parcours. Si vous êtes dispo, n’hésitez pas à me contacter.

 Et aussi du village de Noël

Le 17 décembre pour le village de Noël nous fabriquerons et vendrons des crêpes. Il est possible que nous ayons besoin de quelques bonnes volontés. C’est Françoise qui vous informera.

Puis nous avons dégusté tout ce qui avait été préparé par les adhérent pour cette soirée façon « Auberge Espagnole » et je dois avouer que nous avons été gâtés tant en qualité qu’en quantité.

Cette soirée c’est achévée par quelques pas de danse sous la baguette de Nathalie et Claude.

Pour voir quelques photos de cette Assemblée Générale, cliquez sur le lien ci-dessous :

AG du 27 octobre 2017
Album : AG du 27 octobre 2017
Quelques photos de notre Assemblée Générale Ordinaire du 27 octobre 2017
43 images
Voir l'album
 

 

***************

Notre Prochain RDV le 24 Novembre : Mathieu CABAUSSEL ou Alain HOUILLON nous parleront du Gemmage et de Pignafeu.

**************

 

12345...16
 

K² Association de Bienfaiteurs |
blog2i |
Pour la Commanderie d'Arveyres |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Entre parents d'élèves
| Les Samouraïs de l'Humanité
| comitedesfetesdefranquevaux